HomeSport InterCAN 2021 – Mascarade autour des tests Covid en Sierra Leone: voici...

CAN 2021 – Mascarade autour des tests Covid en Sierra Leone: voici ce que prépare le Bénin

CAN 2021 – Mascarade autour des tests Covid en Sierra Leone: voici ce que prépare le Bénin
CAN 2021 – Mascarade autour des tests Covid en Sierra Leone: voici ce que prépare le Bénin

Dans un entretien exclusif accordé à Football 365 Afrique, Jean Marc Adjovi-Bocco est revenu sur l’imbroglio sanitaire qui a conduit au report du match entre la Sierra Leone et le Bénin, en éliminatoire de la CAN 2022. Le conseiller technique du ministre béninois des Sports confie que la Fédération est en train de constituer un dossier avec toutes les preuves.

Annoncée comme une finale avant l’heure, la rencontre entre le Bénin et la Sierra Leone, comptant pour la 6è journée des éliminatoires de la CAN 2022, a été reportée à juin 2021 en raison de l’énorme imbroglio autour des tests Covid qui a prévalu à Freetown. Et depuis, chaque camp essaie de rejeter la responsabilité sur l’autre, estimant avoir été lésé dans ce report. Si la Sierra Léone s’est montrée très agitée ces dernières semaines, la réaction semble encore timide dans le camp béninois.

Mais pour Jean Marc Adjovi-Bocco, le Bénin ne se contente pas d’observer la situation. Dans un entretien exclusif accordé à Football 365 Afrique, le conseiller technique du ministre des sports, Oswald Homeky, a confié que la Fédération est en train de constituer un dossier avec toutes les preuves.

Lire aussi  Bénin: 800 kg de faux médicaments saisis et plusieurs femmes arrêtées

« Aujourd’hui, on est en train de constituer un dossier avec toutes les preuves. Il fallait pour cela qu’on attende de recevoir de la part des clubs dans lesquels nos joueurs sont repartis, les résultats qui confirment tout ce qui a été fait précédemment. (…) Et depuis le week-end passé, on sait que tous les joueurs repartis dans leurs clubs respectifs ont encore une fois été négatifs », a déclaré l’ancien international béninois.

Pour Adjovi-Bocco, le Bénin va déposer une plainte, vu la manière dont les choses se sont passées; mais porter l’affaire devant le TAS, n’est pas une solution envisageable pour le moment. « On ne va pas aller plus vite que la musique. Pour le moment, on doit remettre nos rapports à la CAF pour expliquer ce qui s’est passé et encore une fois avec des preuves notamment les résultats des tests et les documents qui nous ont été remis de la part de la Sierra Leone, qui ne sont pas des documents officiels.« 

Lire aussi  Bénin: voici la peine encourue par les agents accoucheurs qui font preuve de légèreté

« On verra s’ils les produisent… Les documents seront remis et après étude, la CAF nous dira ce qu’elle constate et en fonction de sa réponse, on verra ce qu’il y a lieu de faire », a indiqué le Directeur Général de l’association Diambars.

« Pour le moment, faisons les choses étape par étape. Le plus urgent est de réunir tous les éléments que nous remettrons à la CAF et ensuite, elle va statuer et en fonction de ce qu’elle dira, on verra ce que le Bénin doit faire », a-t-il ajouté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here