HomeSport InterBarça : le club accusé de corruption par la police catalane

Barça : le club accusé de corruption par la police catalane

Barça : le club accusé de corruption par la police catalane
Barça : le club accusé de corruption par la police catalane

Dans le tourment depuis l’annonce du départ de son capitaine, le Barça n’est pas prêt de voir le bout du tunnel. Selon El Mundo Deportivo, la police catalane a adressé des accusations de corruption à son endroit. Ceci dans le cadre de l’affaire de calomnies, visant des figures du club afin d’améliorer l’image du président Bartomeu.

Il y a six mois, la radio »Cadena Ser » avait confié dans une enquête, que le Barça a versé un millions d’euros en six factures distinctes à l’entreprise l3 Ventures. Ceci afin que cette structure améliore l’image du président Bartomeu aux moyens d’une campagne de calomnies visant des figures du club, sur les réseaux sociaux. Cette affaire avait même pris le nom de « Barçagate ».

Lire aussi  Barça : Messi va manquer l'entraînement

Aujourd’hui, le quotidien El Mundo révèle qu’au travers d’un rapport délivré à l’autorité judiciaire, la police catalane, a conclu qu’il existait des preuves tangibles de corruption liées à l’affaire du « Barçagate ». Aussi, la police soutient que le club s’est acquitté d’un supplément avoisinant les 600% à l’entreprise l3 Ventures. Et que les procédures habituelles qui régissent le trafic commercial n’ont pas été suivies. De même, les règles de contrôles en interne ont été méprisées.

A en croire la police catalane, le départ de Jaume Masferrer (qui était un proche conseiller de Bartomeu), accusé dans cette affaire, aurait été simulé. Toutefois, le FC Barcelone n’a jamais communiqué à ce sujet. Mais dans cette affaire, l’autorité judiciaire, aurait retenu une accusation de délit d’infraction présumée d’administration déloyale. A cela, il faut ajouter les soupçons des enquêteurs, liés à des délits en matière économique et financière. Lesquels délits auraient été commis à des fins d’enrichissement personnel. 

Lire aussi  Gérard Piqué, de retour juste à temps !

Le juge d’instruction va devoir se prononcer sur les suites à donner à ce dossier, sachant que les Mossos d’Esquadra (police catalane), demandent que les dirigeants du club soient convoqués pour témoigner. Le Barça continue toujours de laver son linge sale en public.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here