Home Sport Inter Racisme : l’entraîneur Luc Eymael de la Tanzanie viré

Racisme : l’entraîneur Luc Eymael de la Tanzanie viré

Racisme : l’entraîneur Luc Eymael de la Tanzanie viré
Racisme : l’entraîneur Luc Eymael de la Tanzanie viré

C’est fini entre l’entraîneur belge Luc Eymael et le club Young Africans de la Tanzanie. Le technicien est limogé suite à des propos racistes prononcés à l’encontre des supporters.

Luc Eymal est levé du banc de Young Africans. Au cours d’une conférence de presse, lundi 27 juillet 2020, le Belge a longuement critiqué la Tanzanie et comparé les supporters à des « singes et des chiens qui crient ».

« Je ne me plais pas en Tanzanie. Vous n’êtes pas éduqués. Je suis dégoûté. Je n’ai ni voiture ni internet. Ces fans ne connaissent rien au football. Ils sont comme des singes ou des chiens quand ils crient », a-t-il déclaré. Il a également fustigé la fédération qu’il accuse de favoritisme envers le club de Simba, champion en titre.

Lire aussi  Tanzanie : John Magufuli candidat à sa propre succession

Limogeage immédiat

Des propos auxquels le club n’a pas tardé a appliqué les résolutions méritées. « Nous avons été attristés par les remarques injustes et racistes de Luc Eymael et nous avons décidé son limogeage effectif au 27 juillet 2020 », a indiqué le club dans un communiqué portant la signature de son secrétaire général, Simon Patrick.

« Le management du club s’excuse auprès de la Fédération tanzanienne de football, de ses membres, des fans et des citoyens en général pour ces remarques. Notre équipe croit au respect, à la dignité et s’oppose à toute forme de racisme », ajoute le communiqué.

A en croire la presse locale, Luc Eymal, 60 ans, regrettant ses propos maladroit, a fait ses excuses, et au club, et aux supporters. Il va confier au journal sportif Mwanaspoti qu’il « n’était pas de bonne humeur », mais qu’il n’était pas raciste.

Lire aussi  Racisme: un joueur se fait virer à cause des propos de sa femme

Notons que depuis cet incident, le technicien belge a plusieurs fois déclaré qu’il n’était pas raciste, qu’il avait répondu à une provocation. Reste à savoir si ces argumentations pourront convaincre la fédération tanzanienne de football puisqu’elle compte porter le dossier à la FIFA. En outre, Luc Eymael a été sommé de quitter le pays le plus rapidement possible.

Luc Eymael, avant la Tanzanie, a eu à passer par les pays tels que le Kenya, l’Algérie, la RD Congo, l’Egypte, l’Afrique du Sud.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here