HomeSport InterFootball camerounais : Abel Mbengue tacle Samuel Eto’o sur RFI

Football camerounais : Abel Mbengue tacle Samuel Eto’o sur RFI

Football camerounais : Abel Mbengue tacle Samuel Eto’o sur RFI
Football camerounais : Abel Mbengue tacle Samuel Eto’o sur RFI

L’ancien journaliste sportif camerounais, Abel Mbengue, a récemment pris part à l’émission « Le débat africain » d’Alain Foka dont le thème portait sur les problèmes du football camerounais.

Alors que l’ex-journaliste sportif Abel Mbengue essayait d’expliquer pourquoi le ministre des sports et de l’éducation physique ne parle pas aux dirigeants de clubs, il en a profité pour tacler Samuel Eto’o: « Je représente ici le gouvernement. Je suis porte-parole du gouvernement. Un ministre n’est pas là pour recevoir les clubs. Il y a une fédération qui porte les doléances des clubs au gouvernement. Mais où sommes-nous ? Dans quelle république nous vivons ? »

« Maintenant vous parlez de division. Vous estimez que monsieur Eto’o, je ne veux pas parler de lui, parce que mon âge ne me permet pas de parler de monsieur Eto’o en termes désobligeants, mais vous voulez l’unité nulle part il n’a été pour cette unité », a dit Abel Mbengue pour commencer. « Je prends l’exemple du dernier match au stade de Yaoundé où toutes les icônes africaines, sénégalaises, ivoiriennes ont été appelées par la CAF pour la célébrer et Eto’o a refusé. L’événement n’était même pas sous l’égide du COCAN, mais de la CAF », s’est indigné le vétéran du journalisme camerounais.

Lire aussi  France - Football : ce joueur est dans le coma depuis 38 ans

Abel Mbengué est par ailleurs revenu sur la relation tendue entre Eto’o et Milla. Il décrit une scène au cours de laquelle qui l’aurait mis dans tous ses états. « Vous estimez qu’en mondovision, je dis bien en mondovision, ce monsieur refuse de saluer Milla ? Pendant le tirage de ce CHAN? J’ai été choqué, heurté de constater que même le droit d’aînesse n’est plus à l’honneur. Vous estimez que ce monsieur, toujours lui peut recevoir les présidents de clubs. C’est Eto’o qui combat les gens », dira l’ancien patron des sports de la radio nationale camerounaise.

Lire aussi  Italie: la reprise du championnat analysée sur plusieurs angles

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here