HomeSport InterÉlection à la CAF : les associations nationales convoquées pour Rabat

Élection à la CAF : les associations nationales convoquées pour Rabat

Élection à la CAF : les associations nationales convoquées pour Rabat
Élection à la CAF : les associations nationales convoquées pour Rabat

Après avoir publié une partie de la liste des candidats retenus pour prendre part au scrutin du 12 mars 2021 à Rabat, la CAF franchit un autre pas non moins important. Elle a officiellement invité les fédérations nationales de football à prendre part à l’Assemblée générale élective.

Toutes les fédérations nationales de football sont invitées à prendre part à l’élection du président de la Confédération Africaine de Football le vendredi 12 mars à Rabat au Maroc. « Faisant suite à la lettre d’information en date du 12 Septembre 2020, et conformément aux dispositions de l’Article 17 para. 6 des Statuts de la CAF, la Confédération Africaine de Football (CAF) convoque les associations nationales affiliées et unions zonales à sa 43ème Assemblée Générale Ordinaire et Elective qui se tiendra le Vendredi 12 Mars 2021 à Rabat au Maroc », peut-on lire dans le communiqué officiel du secrétariat général de la CAF.

Lire aussi  Bénin - Lesotho : ce qu'il faut savoir des mesures de sécurité

Pourtant la liste définitive des candidats n’a pas encore été publiée. Parmi les quatre prétendants au fauteuil présidentiel de la CAF, deux (Jacques Bernard Anouma et Augustin Senghor) ont été retenus et deux autres (Ahmed Yahya et Patrice Motsepe) restent en attente.

Un comité d’urgence tenu le 10 janvier au Caire, avait mis la pression sur la Commission de gouvernance pour qu’elle donne une date précise de publication de la liste définitive des candidatures retenues.

Une démarche face à laquelle la Commission de gouvernance a gardé toute son indépendance estimant que la communication de la date de publication des candidatures arrêtées, relève uniquement de sa compétence.

Lire aussi  Report de la CAN Cameroun 2021: voici ce que pense Ahmad Ahmad

« Comme précisé ́ dans la lettre d’information du 12 septembre 2020, nous rappelons qu’en application des Statuts et Règlements de la CAF et de la FIFA, les candidats sont soumis à un contrôle d’éligibilité ́ exercé respectivement par les organes compétents de la CAF et de la FIFA. Lesdits contrôles se poursuivent et leurs conclusions seront communiquées utilement », précise le communiqué.

Pendant ce temps, les candidats retenus affûtent leurs armes en coulisses. Ils tenteront de convaincre les 54 fédérations africaines de football sur la viabilité de leurs programmes de gouvernance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here