HomeSociétéRussie: après les sanctions des Etats-Unis, Moscou veut répliquer

Russie: après les sanctions des Etats-Unis, Moscou veut répliquer

Russie: après les sanctions des Etats-Unis, Moscou veut répliquer
Russie: après les sanctions des Etats-Unis, Moscou veut répliquer

L’espoir d’un sommet entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Joe Biden semble s’être envolé après les nouvelles sanctions de Washington contre Moscou ce jeudi 15 avril 2021. Ces mesures punitives prises par le chef de la Maison Blanche dans un décret, incluent l’expulsion de 10 diplomates russes dont certains sont accusés d’être des espions pour le compte de Moscou, et l’ interdiction par le trésor américain de l’achat de la dette russe entre autres.

La Russie n’a pas tardé à réagir traitant les nouvelles sanctions américaines de “comportement agressif qui recevra une forte rebuffade”. “La réponse sera inévitable” a prévenu Maria Zakharova, la porte-parole de ministère russe des affaires étrangères.

Lire aussi  États-Unis: premier revers judiciaire pour Joe Biden

“Une conversation difficile”

Notons aussi que l’ambassadeur américain en Russie a été convoqué par les autorités russes pour “une conversation difficile”. En somme, la Russie fulmine contre ces nouvelles mesures punitives des Etats-Unis qui prouvent que le pays de Biden, “n’est pas encore prêt à accepter la réalité d’un monde multipolaire qui exclut une hégémonie américaine”. Ce dénie l’amène donc à “s’appuyer sur la pression des sanctions et l’ingérence dans nos affaires intérieures” déplore Maria Zakharova.

Activités de piratage informatique

En effet, les sanctions américaines ont aussi visé huit entités et personnes que l’Oncle Sam associe à ” l’occupation et la répression persistante en Crimée”. Un territoire ukrainien devenu russe depuis 2014 suite à son annexion. Cette mesure punitive a été prise d’un commun accord avec le Canada, l’Union européenne, le Royaume Uni et l’Australie. 32 personnes et entités à qui le gouvernement américain reproche d’avoir essayé d’influencer la présidentielle du 03 novembre 2020 pour le compte du gouvernement russe, ont également été sanctionnées par le trésor américain.

Lire aussi  «Black Lives Matter» : un quartier de Seattle se déclare autonome, Trump menace

A cela s’ajoute les mesures punitives infligées à six sociétés russes opérant dans le secteur de la technologie. Elles auraient aidé le renseignement russe à mener des activités de piratage informatique contre les Etats-Unis. Rappelons que ces sanctions sont tombées après la signature d’un décret par le président Joe Biden, ce jeudi.

Source: LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here