HomeSociétéPartouze et clips érotiques: le ministre Sacca Lafia tape du poing sur...

Partouze et clips érotiques: le ministre Sacca Lafia tape du poing sur la table

Bénin: un autre parti obtient son récépissé définitif d’enregistrement
Bénin: un autre parti obtient son récépissé définitif d’enregistrement

Le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique veut mettre fin aux actes impudiques qui défilent à longueur de journée sur les réseaux sociaux et dont la plupart est tournée dans des débits de boissons. Par communiqué en date du 03 février 2021, Sacca Lafia invite les populations à dénoncer sous anonymat les auteurs de ces actes.

Les auteurs d’actes impudiques et obscènes sont désormais dans le collimateur du ministre Sacca Lafia. Ces actes qui ont connu une recrudescence ces derniers jours, mettant à mal l’image du pays, doivent désormais prendre fin. Dans son communiqué, l’autorité ministérielle a indexé les actes se rapportant à :

  • des spectacles obscènes du genre strip-tease dont la danse “Wolosso” constitue une variante ;
  • des séances live de relations charnelles en groupe à tendance pornographique communément dénommées “partouze” ;
  • des clips vidéo à relent pornographique.
Lire aussi  Bénin: voici les conditions pour le recrutement des 500 agents de la police

Pour mettre fin à cette débauche qui a assez duré, le ministre invite les populations à dénoncer sous anonymat les auteurs de ces actes au commissariat de Police le plus proche ou à la Brigade des mœurs. Les lignes vertes mises à disposition sont le 166 et (+229) 21 36 55 55 ou encore via le (+229) 65 48 78 71 et (+229) 65 48 78 79. Sacca Lafia rassure des dispositions prises pour la protection des sources de dénonciation et pour la punition des auteurs des actes incriminés.

Lire aussi  Bénin: voici les conditions pour le recrutement des 500 agents de la police

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here