HomeSociétéMichelle Obama révèle sa plus grande inquiétude concernant ses filles

Michelle Obama révèle sa plus grande inquiétude concernant ses filles

Michelle Obama révèle sa plus grande inquiétude concernant ses filles
Michelle Obama révèle sa plus grande inquiétude concernant ses filles

Lors d’une récente interview avec Gayle King sur CBS This Morning, l’ancienne première dame Michelle Obama s’est ouverte sur ses inquiétudes constantes de voir ses filles faire l’objet d’un profilage racial lorsqu’elles conduisent seules.

« Chaque fois qu’elles montent seules dans une voiture, je m’inquiète des suppositions faites par quelqu’un qui ne sait pas tout à leur sujet », a déclaré Michelle Obama.

« Le fait qu’elles soient de bonnes élèves et des filles polies, mais qu’elles jouent peut-être leur musique un peu fort, peut-être que quelqu’un voit juste l’arrière de leur tête et fait une supposition. Moi, comme tant de parents d’enfants noirs … l’acte innocent d’obtenir un permis met la peur dans nos cœurs.

Beaucoup d’entre nous [les Noirs] vivent encore dans la peur en allant à l’épicerie, en promenant nos chiens. Je pense que nous devons en parler davantage. Et nous devons demander à nos concitoyens d’écouter un peu plus, et de nous croire, et de savoir que nous ne voulons pas être dehors à marcher », a-t-elle ajouté.

Lire aussi  Coronavirus : le Brésil et les Etats-Unis s’en inquiètent

L’ancienne première dame a également expliqué la déclaration qu’elle et son mari ont publiée en réponse à la condamnation de Derek Chauvin le mois dernier. L’ancien policier de Minneapolis a été reconnu coupable de meurtre et d’homicide involontaire dans la mort de George Floyd, le 25 mai dernier. La mort de ce père de famille afro-américain, aux mains de l’ex-flic blanc, a suscité des protestations dans tout le pays.

Lire aussi  Michelle Obama: "Je suis fatiguée de mon mari"

Après sa condamnation, Barack Obama et son épouse ont déclaré que si le verdict de culpabilité « était peut-être une étape nécessaire sur la voie du progrès, il était loin d’être suffisant ».

Source: afrikmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here