HomeSociété« Michael Oliver a dû déménager après Juve – Real Madrid en 2018 »

« Michael Oliver a dû déménager après Juve – Real Madrid en 2018 »

"Michael Oliver a dû déménager après Juve - Real Madrid en 2018"

Ancien arbitre international reconnu, Mark Clattenburg estime que les réseaux sociaux ont permis de déverser la haine sur les arbitres.

« On n’a pas le même maillot mais on a la même passion ». Ce slogan des années 2000, tout le monde le connait et avait été créé pour renforcer le travail des arbitres et ainsi leur faire gagner un peu plus de respect de la part de tous les acteurs du football.

Un peu moins de vingt ans après, la technologie que ce soit avec la goal-line technology ou le VAR est venue donner un coup de pousser à ces arbitres. Ce qui n’empêche pas les hommes en jaune d’être toujours au coeur des polémiques après les rencontres. Retraité des terrains depuis 2017, Mark Clattenburg a été parmi les meilleurs arbitres au monde pendant une décennie. Mais, bien qu’il a arbitre une finale de Ligue des Champions en 2012 ou celle des JO de Londres, l’arbitre anglais a été sous le feu des critiques.

Lire aussi  Mercato : grosse concurrence pour le Real Madrid dans le dossier Haaland

« En tant qu’arbitre, la violence devient une routine, a-t-il confié au Daily Mail. J’avais l’habitude de recevoir des lettres chez moi. (…) Dans certains des abus, oui, il y avait des menaces. ‘Je vais faire ceci et cela à vous, votre femme, vos enfants…’ Je l’ai signalé à la police mais, étant donné l’anonymat de tout cela, personne n’a été arrêté ou condamné. »

Pour le désormais patron de l’arbitrage grec, l’apparition des réseaux sociaux n’a pas que décupler cette haine et violence envers les arbitres. Plus que jamais, les moindres décisions arbitrales sont jugées à la loupe et provoquent un torrent d’insultes des « fans » sous couvert d’anonymat. Des menaces qui peuvent aller très loin.

« Avec les réseaux, il est plus facile de vous trouver – ou un membre de votre famille – et ils vous jettent des trucs ignobles à partir d’un compte. »

Les arbitres sont humains. Ils font des erreurs dans le feu de l’action. J’en ai fait beaucoup moi-même. Mais il y a une ligne. Malheureusement avec les médias sociaux, cette limite est trop souvent franchie. »

« C’est blessant. C’est effrayant. Michael Oliver a dû déménager avec sa famille après la demi-finale de la Ligue des Champions où la Juventus a été éliminée par le Real Madrid en 2018. »

Après avoir perdu 3-0 à domicile lors du match aller, la Juve avait réussi l’exploit de combler son retour à Santiago Bernabeu, avant que Mr Oliver n’accorde un penalty plus que litigieux au Real dans les dernières secondes du match. Le but de Cristiano Ronaldo à la 97eme minute avait alors permis au Real Madrid de se qualifier pour les demies et provoqué une vague de critiques sur les réseaux.

Lire aussi  Mercato : un départ anticipé pour Ronaldo ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here