HomeSociétéLucas Vázquez, la force du travailleur

Lucas Vázquez, la force du travailleur

Lucas Vázquez, la force du travailleur
Lucas Vázquez, la force du travailleur

Lucas Vázquez est tranquillement devenu le maître du flanc droit du Real Madrid. Il a commencé comme ailier talentueux, mais il est aujourd’hui un pari sûr pour Zidane. Et les données recueillies par BeSoccer Pro confirment la performance du Galicien dans l’arrière-garde.

Le Real Madrid a perdu deux points à domicile face à la Real Sociedad après le match nul 1-1. Cela aurait pu être pire, mais Vinicius a égalisé dans les derniers instants du match.

Sans surprise, Lucas Vázquez occupait de nouveau le poste d’arrière droit qu’il s’est approprié. Le Galicien a débarqué chez les Merengue en 2015-16 et est arrivé en tant qu’ailier talentueux capable de transpercer des défenses, mais son rôle a radicalement changé.

Lire aussi  "Le Real Madrid devrait vendre Hazard"

En raison des absences continues de Carvajal, Zidane, après plusieurs expériences qui laissaient à désirer, a décidé de donner cette place à « Picota », le nom sous lequel il est connu dans le vestiaire madrilène. De plus, grâce à BeSoccer Pro, nous pouvons passer en revue ses chiffres en tant que défenseur.

Cette saison, et au poste de latéral, le Galicien a des statistiques plus que remarquables. Il fait 3,94 interceptions par match. Pour se rendre compte de ce nombre, il faut noter que Casemiro en a 5,25. Il effectue également 1,9 récupération par faute commise et jusqu’à un total de 12 par carton jaune. En outre, il est dribblé 1,47 fois toutes les 90 minutes.

Lire aussi  Affaire Benzema: Varane en veut pas s'en mêler

En termes de distribution, le nº17 effectue en moyenne 5,63 centres par match, 10,6 passes progressives dont 8,82 réussies, 3,22 passes longues réussies et 0,91 passes clés. Pendant ce temps, en attaque, il gagne 9,83 duels offensifs, fait 4,2 dribbles et 8,71 courses par rencontre.

Il a commencé sur le terrain à un endroit différent de celui où il se trouve aujourd’hui, il a su dépanner quand l’équipe avait besoin de lui, il a oublié les critiques pour sa supposée sous-performance, il a travaillé et, tranquillement, il est devenu l’arrière droit du Real Madrid. Lucas Vázquez est un exemple clair de travail.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here