Home Société Libération de la zone côtière: Patrice Talon fait une demande particulière

Libération de la zone côtière: Patrice Talon fait une demande particulière

Libération de la zone côtière: Patrice Talon fait une demande particulière
Libération de la zone côtière: Patrice Talon fait une demande particulière

Le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon a donné ce jeudi 13 mai 2021 des instructions pour la préservation des maquis et restaurants situées sur la bande côtière qui doit accueillir 500.000 cocotiers dans le cadre du projet Route des pêches.

Patrice Talon plaide pour que les restaurants et maquis situés dans la zone côtière du projet de plantation de cocoteraie de la route des pêches ne soient pas détruits. Le président Patrice Talon est descendu ce jeudi 13 mai 2021 à la plage de Fidjrossê, la veille du début de l’opération de libération de la bande côtière. Après cette opération de libération annoncée par les autorités béninoises, 500.000 cocotiers seront ensuite plantés pour la protection et l’embelissement de la bande côtière.

Lire aussi  Bénin: « deux policiers blessés par balles », Patrice Talon

Le chef de l’Etat béninois a écouté le cri de cœurs des populations situées dans cette zone côtière. Il a demandé au comité en charge de la réalisation de ce volet du projet route des pêches de ne pas détruire les restaurants et maquis situés dans la zone. Pour ce faire, Patrice Talon a demandé à ce comité de tenir des concertations avec les promoteurs des maquis et restaurants pour analyser la meilleure façon de les accompagner en mettant notamment en place des baux conséquents pour qu’ils se sentent en sécurité et investissent davantage.

Lire aussi  Campagne pour la présidentielle: le message de Patrice Talon à Savalou

La situation de cette zone côtière ne laisse pas indifférent Patrice Talon.Il a également instruit le comité pour que les diligences soient faites afin que la zone soit desservie en eau potable et en électricité dès que possible. Quant aux pêcheurs et autres squatteurs, le Président Patrice Talon a instruit le comité d’attendre la fin de l’année scolaire avant de libérer les lieux qu’ils occupent, afin de ne pas perturber la scolarité des enfants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here