Home Société Lettre de Macron à Talon: l’expulsion de l’ambassadeur français exigée

Lettre de Macron à Talon: l’expulsion de l’ambassadeur français exigée

'' merci de bien vouloir expulser l’ambassadeur de la France au Bénin '': demande de Benoît Illassa à Talon
'' merci de bien vouloir expulser l’ambassadeur de la France au Bénin '': demande de Benoît Illassa à Talon

A l’instar de plusieurs autres présidents, Emmanuel Macron a adressé une lettre à Patrice Talon, au lendemain de sa réélection. Cette lettre selon l’ancien ambassadeur Benoît Illassa est une faute diplomatique et le Chef de l’État doit taper du poing sur la table.

« Son excellence Monsieur le Président Patrice Talon, merci de bien vouloir expulser l’ambassadeur de la France au Bénin », a écrit Benoît Illassa, très choqué par la lettre de Macron à Patrice Talon.

Une faute impardonnable de la diplomatie béninoise. Même si le ton est courtois, la durée de la réponse (un mois après le scrutin présidentiel) et le ton paternaliste montrent qu’il y a un problème sérieux entre le pouvoir colonialiste et le pouvoir de Cotonou. Ne pas le comprendre, c’est faire preuve d’une obséquiosité malveillante. Benoît Illassa

Lire aussi  Trump tacle Macron: « ...ça devient de la merde »

Pour l’ancien Ambassadeur du Bénin auprès de l’ Organisation Internationale de la Francophonie (O.I.F.), Benoît Illassa, la lettre du président français est « un outrage diplomatique ». Il estime que l’ambassadeur de France au Bénin doit être convoqué et écouté sur ladite lettre.

Deux recommandations de Macron à Patrice Talon

Un mois après sa réélection, Patrice Talon a finalement reçu une lettre du président français. Dans la correspondance incriminée par Benoît Illassa, Emmanuel Macron transmet ses « vœux de succès » à Patrice Talon.

Lire aussi  France-Ukraine : les compos officielles

Il réaffirme le soutien de la France au Bénin dans divers domaines. Emmanuel Macron a aussi mis l’accent sur la nécessité pour le Chef de l’État béninois de discuter avec l’ensemble des acteurs politiques et sociaux, pour applanir les divergences nées de l’élection présidentielle.

En ce qui concerne les procédures judiciaires enclenchées dans le cadre des violences électorales, Emmanuel Macron invite à un travail de justice, dans le plein respect des droits des justiciables.

Source: BWT

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here