HomeSociété«J’ai décidé de venir tester la justice de mon pays», Bertin Koovi

«J’ai décidé de venir tester la justice de mon pays», Bertin Koovi

Bénin : Ajavon et Koutché peuvent rentrer, selon Bertin Koovi
Bénin : Ajavon et Koutché peuvent rentrer, selon Bertin Koovi

Après son retour au pays, Bertin Koovi, opposant farouche au régime Talon, épouse désormais les idéaux du gouvernement et en particulier de son chef. Activement recherché par la justice béninoise, l’homme dit vouloir la tester car le dossier avait été déjà vidé par la Guinée-Bissau.

Dans une interview exclusive accordée à une radio locale, le Président de l’Alliance Iroko et ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016 déclare ne plus appartenir à la classe politique de l’opposition. Bertin Koovi dit soutenir désormais les actions du régime de la Rupture en raison des réalisations tangibles à l’actif de l’exécutif. Pour l’ancien opposant, un non-lieu a été prononcé en Guinée-Bissau ce qui explique son retour. « J’ai décidé de venir tester la justice de mon pays », a-t-il ajouté.

Lire aussi  Bénin: ''Le président Talon vient de nous donner une arme'', Agapit Napoléon

Sur ce qui l’opposait au régime, « la lutte que menait l’opposition n’avait plus d’objet » car dit-il malgré que la cour africaine des droits de l’homme ait rendu caduque les lois électorales au Bénin, des opposants ont présenté des candidats à la dite élection. Pour Bertin Koovi, son revirement s’explique notamment par le fait que le programme quinquennal à venir du pouvoir comporte l’un de ses projets phares.

Lire aussi  Bénin-Ministère de la décentralisation: le nouveau ministre, Raphaël Akotegnon, entre dans ses fonctions

L’ancien opposant a fait savoir que certaines personnalités du pouvoir se sont rapprochées de lui pour et lui fournir des documents de campagne du candidat Talon. Le chef de l’Etat a réussi à 80% ce qu’il a promis en 2016 d’où l’inévitable choix de la construction de l’économie fondamentale, a déclaré Bertin Koovi. L’homme dit n’avoir fait aucun deal avec le régime. « Si nous avons un deal avec Patrice Talon, que la foudre me foudroie », a-t-il proféré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here