HomeSociétéGuy-Brice Parfait Kolélas: la France ouvre une enquête sur son décès

Guy-Brice Parfait Kolélas: la France ouvre une enquête sur son décès

Mort de Guy-Brice Parfait Kolélas: les résultats de l’autopsie dévoilés
Mort de Guy-Brice Parfait Kolélas: les résultats de l’autopsie dévoilés

Suite au décès du principal opposant congolais Guy Brice Parfait Kolélas, le parquet de Bobigny en France a ouvert officiellement une enquête afin de comprendre les véritables causes de son décès qui seraient liées à la Covid-19.

L’opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolélas, principal rival de Denis Sassou Nguesso à la présidentielle qui s’est tenue ce dimanche au Congo-Brazaville, est décédé des suites du Covid-19 lors de son transfert en France, selon l’information donnée par son porte-parole  ce lundi 22 mars. Une triste nouvelle qui a plongé tous ses militants dans une grande douleur.

Alors que la cause de sa mort qui serait liée à la covid-19 continue de faire polémique, le parquet de Bobigny en France a annoncé ce mardi l’ouverture d’une enquête officielle afin d’élucider la polémique autour de sa mort subite. Une procédure normale qui permettra d’édifier l’opinion publique sur cette affaire.

Lire aussi  Covid-19 au Bénin: le ministre de la santé présente les statistiques et lance un appel

Pour rappel, l’opposant Guy Brice Parfait Kolélas alias « Pako » a commencé par sentir des malaises qu’il va relier aux signes du paludisme vers la fin de la campagne électorale pour la Présidentielle de 2021. Admis dans une clinique à Brazaville pour se faire hospitaliser, l’homme de 61 ans sera après testé positif au coronavirus. Évacué aussitôt en France dans un avion médicalisé dimanche, il rend l’âme cinq minutes après l’atterrissage au Bourget, près de Paris.

Lire aussi  France: Macron reçoit Ouattara ce jour

Tous ses partisans sont troublés par cette mort subite survenue assez rapidement pour un homme de soixante et un ans qui a été testé positif au coronavirus vendredi et qui avait malgré sa faiblesse délivré un message fort à ses partisans depuis son lit d’hôpital. On attend de voir alors la véritable cause de sa mort à la fin de l’enquête qui vient d’être ouverte en attendant le retour de sa dépouille mortelle au Congo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here