HomeSociétéDévasté, Donald Trump aurait pensé à la mort

Dévasté, Donald Trump aurait pensé à la mort

Dévasté, Donald Trump aurait pensé à la mort
Dévasté, Donald Trump aurait pensé à la mort

D’après des informations relayées par certains médias et selon des rumeurs qui circulent, le président des États-Unis aurait voulu se donner la mort à cause de son impasse du moment.

La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a déclaré dimanche soir que sa chambre allait de l’avant avec une législation visant à destituer le président Trump cette semaine.

«En protégeant notre Constitution et notre démocratie, nous agirons de toute urgence, car ce président représente une menace imminente pour les deux», a déclaré Pelosi dans une lettre à la Chambre décrivant les prochaines étapes de leur processus de destitution.

«Au fil des jours, l’horreur de l’assaut continu contre notre démocratie perpétré par ce président s’intensifie, tout comme le besoin d’action immédiat», a-t-elle écrit.

Lire aussi  Entre Trump et Joe Biden, John Bolton opère un choix

Plus tard cette nuit, nous avons reçu des informations que nous ne pouvons pas vérifier de manière indépendante des travailleurs de la maison blanche que le président des États-Unis aurait tenté de se suicider.

Des sources disent qu’en raison de son isolement politique de ses principaux alliés du parti républicain et du fait qu’il na pas pu renverser le résultat de l’élection présidentielle, aussi avec les suspensions de ses comptes de réseaux sociaux, il avait eu plus qu’assez et aurait tenter de se suicider.

Certains travailleurs de la maison blanche ont vu des mouvements et des événements étranges tard hier soir. Certains ont dit avoir vu des gens monter et descendre en essayant de s’occuper du président.

Lire aussi  États-Unis : démission en cascade à la Maison Blanche

Donald Trump a annoncé vendredi qu’il n’assisterait pas à l’investiture de Joe Biden le 20 janvier, après qu’une violente foule de loyalistes du président a pris d’assaut le Capitole dans le but de renverser le résultat des élections de novembre dans une attaque qui a fait cinq morts.

«A tous ceux qui ont posé la question, je n’irai pas à l’inauguration le 20 janvier», a écrit Trump sur Twitter avant que son compte ne soit suspendu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here