HomeSociétéDéroulement de la Présidentielle au Bénin: déclaration de la mission d’observation du...

Déroulement de la Présidentielle au Bénin: déclaration de la mission d’observation du CE

Déroulement de la Présidentielle au Bénin: déclaration de la mission d'observation du CE
Déroulement de la Présidentielle au Bénin: déclaration de la mission d'observation du CE

Ce mardi 13 avril 2021, la Mission d’observation du Conseil de l’Entente, pour le premier tour du scrutin présidentiel au Bénin, a fait sa déclaration préliminaire. Lue par Kommabou Fandjinou, Chef de mission d’observation, la déclaration préliminaire présente les constats, mais aussi des recommandations.

A l’instar de plusieurs autres organisations, le Conseil de l’Entente a aussi dépêché à Cotonou, une mission d’observation dans le cadre de l’élection présidentielle. Cette mission déroulée du 05 au 13 avril 2021, a permis à la délégation du Conseil de l’Entente de faire le point de ses observations sur le déroulement du scrutin.

échangé avec les Préfets, les coordonnateurs communaux et départementaux de la Commission électorale nationale autonome (Céna). Avant ces échanges, la mission du Conseil de l’Entente a rencontré les différentes institutions impliquées dans l’organisation du scrutin.

Des conditions d’organisation du premier tour du scrutin présidentiel

Les différentes consultations effectuées ont permis à la mission d’observation de recueillir des informations sur les conditions d’organisation du premier tour du scrutin présidentiel. Selon Kommabou Fandjinou, il ressort des informations recueillie que :

Lire aussi  Déroulement du scrutin au Bénin: les premières observations de la CEDEAO

– Le processus électoral est conduit dans un contexte politique marqué notamment par :

  • la réforme du système partisan qui a induit la réduction du nombre de partis politique ;
  • la modification de la constitution qui a introduit pour la première fois au Bénin, l’élection d’un duo présidentiel composé d’un Président de la République et d’un Vice-président de la République ;
  • la révision du code électoral qui a induit le parrainage des candidatures.

– Le Gouvernement a pris des dispositions pour la sécurisation du processus électoral. Il a aussi apporté un appui à la Céna pour la bonne organisation du scrutin.

– La Céna a fourni des informations sur les dispositions techniques et organisationnelles du scrutin.

La campagne électorale marquée par des actes de violence

La mission du Conseil de l’Entente a constaté au cours de la campagne qu’il y a eu des actes de violence dans certaines localités du pays. « Ces violences ont occasionné des pertes en vies humaines, des blessés ainsi que la destruction de biens publics et privés », a déploré Kommabou Fandjinou.

En dépit des manifestations qui ont paralysé certaines villes, la mission d’observation du Conseil de l’Entente a constaté que la campagne électorale s’est globalement bien déroulée. Par ailleurs, elle a noté que la campagne électorale a été marquée par un traitement équitable des duos de candidats en lice.

Lire aussi  Présidentielle 2021: plusieurs experts électoraux de la CEDEAO au Bénin

Les recommandations de la Mission d’observation

Au regard de ses observations, la Mission d’observation du Conseil de l’Entente formule des recommandations à l’endroit des différents acteurs impliqués dans l’organisation du scrutin. La Mission invite la Céna à élaborer et mettre en oeuvre un programme de formation des agents électoraux pour renforcer les capacités organisationnelles des membres de poste.

La Mission suggère aux candidats de recourir aux voix légales de contestation des résultats. Enfin, elle invite le Gouvernement et la classe politique à « restaurer la confiance entre les acteurs politiques et créer un climat de consensus minimum sur les règles et les mécanismes électoraux conformément au Protocole additionnel de ma CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance, dans la perceptive des futures échéances électorales ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here