HomeSociétéConsommation de la chicha : après le Zou, un autre département l’interdit

Consommation de la chicha : après le Zou, un autre département l’interdit

Bénin - Consommation de la chicha : l'interdiction s'élargit à d'autres départements
Bénin - Consommation de la chicha : l'interdiction s'élargit à d'autres départements

La consommation de la chicha dans le département des Collines est désormais interdite dans les lieux publics. La décision a été prise ce jeudi 21 janvier 2021 par Firmin Kouthon, préfet par intérim de ce département.

Plus de consommation de la chicha dans les lieux publics du département des Collines. A travers un arrêté préfectoral rendu public le jeudi 21 janvier 2021, le préfet par intérim des Collines, Firmin Kouthon a mis fin à la consommation de la chicha sur l’ensemble de son territoire de sa compétence Le motif de la décision n’a pas été précisé.

Lire aussi  Bénin: la consommation de la Chicha interdite

Selon l’arrêté préfectoral, tout client pris en flagrant délit d’usage de la chicha dans les lieux ouverts au public est passible d’une amende allant de 10 000 à 50 000 FCFA, conformément aux dispositions en vigueur en République du Bénin.

La décision préfectorale souligne que tout promoteur d’établissements ouverts au public (débits de boissons, maquis, boites de nuit, restaurant…) donnant accès à « l’usage de la chicha dans l’enceinte desdits établissements est passible d’une amende allant de 50 000 à 30 000 FCFA, suivant les dispositions de l’article 39 de la loi n°2017-27 du 18 décembre 2017 relative à la production, au conditionnement, à l’étiquetage , à la vente et à l’usage de ses dérivés et assimilés en République du Bénin ». En cas de récidive, la décision préfectorale signale que l’établissement sera fermé.

Lire aussi  Bénin : une ONG appelle le gouvernement à interdire la consommation de la chicha

Les autorités administratives, policières et judiciaires du département des Collines ont été instruits à veiller à l’application stricte de cet arrêté préfectoral. Cette nouvelle décision intervient après celle prise début janvier 2021 par le même préfet dans le département du Zou.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here