HomeSociété« Benzema ? Il s’excuse ou il dégage »

« Benzema ? Il s’excuse ou il dégage »

"Benzema ? Il s'excuse ou il dégage"

Karim Benzema de retour en équipe de France ? L’attaquant du Real Madrid doit d’abord s’excuser.

Connu pour ses coups de gueule à l’antenne ou hors antenne, Vincent Moscato a son propre avis sur la question Benzema.

Le consultant RMC, animateur principal de l’émission « Super Moscato Show », ne voit pas d’un très bon oeil un éventuel retour du buteur merengue – aussi performant puisse-t-il être – en Bleu et il explique son raisonnement derrière cette implacable décision qui tranche avec les opinions d’autres observateurs. 

« Il s’excuse, ou il dégage jusqu’à la fin de sa vie de l’équipe de France », a ainsi martelé le consultant.

« Le mec, il t’a crevé un œil, tu ne l’excuses pas… Point ! », a-t-il encore asséné.

Lire aussi  EdF : ce qui fait espérer le retour de Benzema

« La rédemption, je peux l’entendre (…) Il peut s’excuser si on sent que c’est sincère. Mais il ne le refera pas. Je suis pour le pardon quand c’est des c*nneries, si le mec est en retard, s’il a trop d’agressivité dans le jeu, s’il est pénible, machin… Mais là, non ! (…) Parce que moi, ça me blesse aussi. Tu donnes le maillot bleu à un mec qui dit que la moitié de la France est raciste ? Moi, je me mets à la place de Deschamps, je ne sais pas si je serais capable de le faire », a considéré Vincent Moscato dans son émission. Des propos clivants.

Poursuivi pour « complicité de tentative de chantage » dans le cadre de l’affaire de la sextape, Karim Benzema sera, pour rappel, jugé du 20 au 22 octobre.

Lire aussi  Real Madrid: les 21 joueurs convoqués contre l'Inter Milan sans Karim Benzema

Pour rappel, cette sombre affaire a notamment privé Benzema de l’Euro 2016, perdu en finale par les Bleus face au Portugal, avant un succès deux ans plus tard en Coupe du monde, toujours sans le Madrilène. Mais face à la pauvreté actuelle du jeu français, plusieurs voix militent pour son retour…

Mais Deschamps a jadis pris une décision et s’y tiendra sans aucun doute. Pour s’en assurer, il suffisait de voir sa réaction dimanche dernier au Kazakhstan, à la limite du fou rire lorsqu’un journaliste a osé poser une question sur Benzema, qui reste à ce jour bloqué à 27 buts en 81 sélections.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here