HomeSociétéBénin: vols et assassinat d’enfants à Godomey

Bénin: vols et assassinat d’enfants à Godomey

Bénin: vols et assassinat d’enfants à Godomey
Bénin: vols et assassinat d’enfants à Godomey

Dans la Commune d’Abomey-Calavi, Arrondissement de Godomey/Atropkocodji, les populations vivent des jours angoissants. L’anxiété a atteint son mamelon du fait de la recrudescence des cas de vol et assassinat d’enfants.

Alors que les populations pensaient en avoir fini avec ce phénomène qui a eu droit de cité en 2019, les y revoilà tristement replongées. Pas plus tard que la semaine dernière, deux enfants ont été volés. Le corps d’un d’eux sera retrouvé des jours après dans la brousse avec des parties enlevées. Et, pour arriver à commettre leur forfait, les prédateurs emploient différentes techniques. Dans les deux cas suscités, le premier fait cas de trois enfants qui revenaient des classes ; deux adultes sur moto, arrivés à leur niveau, stationnent brusquement. Celui de derrière descend, se saisit de force d’un des écoliers avant de remonter sur l’engin.

Lire aussi  Bénin - Parrainage : un député de l'UP fait de graves révélations qui donnent raison à Madougou

Les cris de détresse des autres enfants alertant les personnes environnantes n’auront servi à rien. Les voleurs se sont évaporés dans la nature avec l’enfant volé. Pour le second cas dont le corps de l’enfant a été retrouvé, des individus seraient venus toquer au portail de son domicile en l’appelant par son prénom. Celui-ci croyant à une visite de ses amis, sortit mais ne sera plus de retour. Les démarches de sa famille pour le retrouver ne porteront pas. C’est dans cette déplaisante attente qu’un vendeur ambulant pris par l’envie de vider sa vessie dans les environs, découvre, les mouches et l’odeur vomitive du corps en décomposition aidant, le fin mot de l’histoire.

Lire aussi  Bénin: deuil à la mairie de Kalalé

Godomey est éprouvé. L’épouvante est de taille. En attendant que les autorités compétentes viennent à leur rescousse, les parents, pris de panique, hèlent çà et là à longueur de journée. Qui, pour enjoindre à son enfant jouant devant le domicile d’entrer. Qui, pour interdire au sien de rester même dans la cour de la maison. Puisque, par le passé, raconte un témoignage, ces malfaiteurs escaladent les clôtures des maisons pour voler des enfants. C’est dire qu’à cette allure, on finira par enchaîner ces êtres très mobiles au pied des sièges. Et pour ceux qui doivent se rendre à l’école, les doigts des géniteurs sont sans cesse croisés.

Source: matinlibre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here