Home Société Bénin: voici pourquoi le président Patrice Talon s’est rendu à Ganhi hier

Bénin: voici pourquoi le président Patrice Talon s’est rendu à Ganhi hier

Bénin : voici pourquoi le président Patrice Talon s'est rendu à Ganhi hier
Bénin : voici pourquoi le président Patrice Talon s'est rendu à Ganhi hier

Le mardi 3 novembre dernier, le président de la République du Bénin, Patrice Talon, a fait un tour dans les marchés de Ganhi, Pk3, Aïdjèdo, Wologuèdè et Mènontin. Le but de cette descente était de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux.

Le président de la République du Bénin, Patrice Talon, a fait une descente le mardi 3 novembre dernier dans la ville de Cotonou. Il était accompagné des ministres, José Tonato du cadre de vie et Shadiya Alimatou ASSOUMAN du commerce. Patrice Talon a parcouru tour à tour les marchés de Ganhi, Pk3, Aïdjèdo, Wologuèdè et Mènontin. Si le président est descendu, c’est pour avoir des nouvelles de l’état d’avancement des travaux et de prodiguer quelques conseils aux entreprises. Une sortie du président qui a été saluée par les populations.

Lire aussi  Coronavirus : aucune facilitation de voyage n'a été faite aux rapatriéx béninois venus du Gabon
Construction des marchés urbains à Cotonou: Patrice Talon sur des sites  pour constater l'évolution des travaux - LA PREMIERE AGENCE DE PRESSE  PRIVEE AU TOGO

A en croire les informations recueillies, Patrice Talon est allé constater le niveau d’avancement des chantiers de construction des marchés secondaires dans la ville de Cotonou. Au marché de Ganhi qui n’était pas pris en compte par le projet, le président était surpris de l’état dans lequel se trouvait ce dernier. Par la suite, il a pris des engagements et a exprimé aux autorités en charge du marché, sa volonté de redonner un nouveau visage à ce lieu d’échange.

Lire aussi  Aïd El Fitr: le message de Patrice Talon aux musulmans du Bénin

Il est à noter que neuf marchés secondaires sont en construction à Cotonou. Un projet  qui rentre dans le cadre de la rénovation et la construction de 22 marchés secondaires sur l’ensemble du territoire.