Home Société Bénin: Tension au sein des unités de police

Bénin: Tension au sein des unités de police

Bénin : Tension au sein des unités de police
Bénin : Tension au sein des unités de police

Dans le rang de la police républicaine du Bénin, une tension s’observe. Les anciens commandants et commandants adjoints de brigades en service dans les unités de cette police ne sont pas du tout contents du traitement auquel ils sont soumis.

Les ex-commandants et commandants adjoints de brigades en service dans les unités de police républicaine ne sont pas du tout contents de la manière dont ils sont traités. Ils protestent contre la position qu’ils occupent aujourd’hui dans leur unité. Une position qui, pour eux, est humiliante. A en croire l’Agence Bénin presse, la tension règne et les mécontentements se multiplient.

Lire aussi  Transition au Mali: le président nommé ce jour ?

Bien que des lois aient été votées par le parlement pour alléger les peines des fonctionnaires de la police républicaine, leur application n’est pas encore effective. Les « discriminations » s’observent toujours dans les unités de police provoquant des frustrations dans le rang des anciens commandants de brigade. Un ancien commandant de brigade en service dans une unité de police républicaine a confié à l’Agence Bénin presse ce qui suit : « Pour ne rien vous cacher, l’humiliation est de trop. Ça devient insoutenable ».

Pour lui, l’Assemblée Nationale a déjà joué son rôle et le Président de la république du Bénin a déjà fait ce qu’il doit faire. Il s’agit de l’application des articles 181 et 182 de la loi  n° 2020 -16 du 03 juillet 2020 portant statut spécial des personnels de la police. Son application permettra aux agents de la police de retrouver leur grade et leur position au sein de la police républicaine. La lenteur de la mise en œuvre de la loi implique entre autres les blocages des promotions, des ports de galon et de la gestion des carrières.

Lire aussi  Bénin : un ancien ministre est décédé