HomeSociétéBénin: Paul Hounkpè répond au parti »Les Démocrates » sur sa nomination

Bénin: Paul Hounkpè répond au parti »Les Démocrates » sur sa nomination

Bénin: Paul Hounkpè répond au parti ''Les Démocrates'' sur sa nomination
Bénin: Paul Hounkpè répond au parti ''Les Démocrates'' sur sa nomination

Le Secrétaire exécutif national de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), l’ancien ministre de culture de Boni Yayi, n’a pas fait silence autour de la réaction du président du parti « Les Démocrates », après sa « nomination » comme chef de file de l’opposition.

Interrogé par le magazine panafricain Jeune Afrique sur ce qu’il pense de la réaction de l’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale, Paul Hounkpè estime que cette frange de l’opposition a intérêt à se remettre en cause et saisir l’opportunité qui lui est offerte à travers sa désignation en qualité de chef de file de l’opposition.

Pour le secrétaire exécutif de la Force cauris pour un Bénin émergent, les responsables du parti « Les Démocrates » sont dans le nihilisme.

 » Vous savez, le nihilisme est une doctrine, aussi…ces gens ont déposé leurs dossiers de candidature devant la Commission électorale autonome (Cena), alors qu’ils savaient n’avoir aucun parrainage”, rappelle Paul Hounkpè.

Le candidat malheureux au poste de vice-président à l’élection présidentielle du 11 Avril 2021 rappelle, par ailleurs, comment Les Démocrates se sont conformés aux nouvelles lois électorales après avoir reproché à la FCBE, plus tôt, d’avoir accepté le récépissé d’existence juridique délivré par le ministère de l’Intérieur.

A suivre la logique de Paul Hounkpè, les responsables de cette formation politique commencent toujours par rejeter ce qu’on leur propose avant de finir par l’accepter.

Lire aussi  Bénin: plusieurs présumés voleurs de motos arrêtés à Cotonou

En tout cas, il prévient Eric Houndété et ses collègues de l’opposition radicale qu’il ne pourra rien pour eux s’ils ne se décident pas à saisir sa main tendue.

Rappelons que le président des démocrates, en réponse à la désignation de Paul Hounkpè, chef de file de l’opposition, avait estimé que c’était un non-événement.

« Je n’ai pas du temps pour ça … C’est un non-événement…Oubliez ça et occupez-vous des choses intéressantes ici dans le pays« , a rétorqué Eric Houndété.

Quid du chef de file de l’opposition ?

C’est l’article 7 de la loi, portant statut de l’opposition, qui donne des indications sur les critères à remplir pour être déclaré chef de l’opposition.

Au titre de cette disposition, est chef de l’opposition :

  • tout chef d’un parti politique de l’opposition, dont le nombre de députés à l’Assemblée nationale constitue de façon autonome un groupe parlementaire;
  • tout chef d’un groupe de partis de l’opposition constitué en groupes parlementaires à l’Assemblée nationale,
  •  tout chef de parti politique de l’opposition représenté ou non à l’Assemblée nationale, mais ayant totalisé au moins 10% des suffrages exprimés à l’issue des dernières élections législatives ou communales.
Lire aussi  Coronavirus : nouvelles réformes concernant les arrivées à l'aéroport de Cotonou

L’article 8 de la même loi précise les critères pour être chef de file de l’opposition. En effet, est chef de file de l’opposition, au terme de cet article, tout chef de parti politique de l’opposition représenté ou non à l’Assemblée nationale, mais ayant totalisé au moins 10% des suffrages exprimés à l’issue des dernières élections législatives ou communales.

Cette disposition présente des dérogations qui se présentent comme suit:

  • En cas d’égalité du nombre de députés, le chef de file de l’opposition est le chef du parti politique déclaré de l’opposition, ayant le plus grand nombre d’élus communaux à l’occasion des dernières élections communales;
  • En cas d’égalité du nombre d’élus communaux, le chef de file de l’opposition est le chef du parti de l’opposition ayant réuni le plus grand nombre de suffrages aux dernières élections législatives,
  • En cas d’absence de représentation de l’opposition à l’Assemblée nationale, est désigné chef de file de l’opposition, le chef du parti politique de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre d’élus communaux,
  • En cas d’égalité du nombre des élus communaux, le chef de file de l’opposition est le chef du parti de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages exprimés lors des dernières élections communales.

Source: BWT

1 COMMENT

  1. Bonne réaction de hounkpê car Éric houndété n’a pas encore compris que yayi est entrain de l’utiliser pour détruire les efforts que fait talon pour faire développer le pays

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here