HomeSociétéBénin : des élèves de l’internat victimes d’intoxication alimentaire

Bénin : des élèves de l’internat victimes d’intoxication alimentaire

Bénin : des élèves de l'internat victimes d'intoxication alimentaire
Bénin : des élèves de l'internat victimes d'intoxication alimentaire

Crise sanitaire à l’internat du Lycée technique de Ouidah. Depuis mardi 19 janvier 2021, plusieurs pensionnaires de l’établissement sont hospitalisés pour intoxication alimentaire. Des parents d’élèves menacent de porter l’affaire devant la justice.

Rien ne va plus à l’internat du Lycée technique de Ouidah en matière de conditions sanitaires. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’intoxication sanitaire dont sont victimes certains apprenants depuis quelques jours.
La crise a éclaté mardi dernier après le repas de 19h. Quelques temps après le dîner, six pensionnaires ont commencé par se plaindre de douleurs abdominaux suivis de vomissements et de diarrhées.

Selon les témoignages des victimes, c’est après avoir mangé le repas constitué de pâte d’akassa avec sauce de poisson que le mal a commencé. Il s’est manifesté par d’atroces maux de ventre suivis de vomissements et de diarrhées. Des soins ont été administrés aux premiers malades au centre médico-social du Camp de Ouidah.
Les victimes de l’intoxication alimentaire sont au nombre de six dont deux cas graves que leurs parents ont évacué dans des hôpitaux à Cotonou et à Comé pour l’échographie abdominale. Les examens médicaux ont conclu à une intoxication alimentaire.

Lire aussi  Attaques contre Reckya Madougou: Me Kato Atita réagit

La vie des apprenants en danger !

’’Le comble est que aucun responsable du lycée ne nous a contactés pour avoir des nouvelles de nos enfants qui continuent de se tordre de douleurs’’, a déploré jeudi un parent d’élève à l’Hôpital d’instruction des Armées à Cotonou. Certains parents d’élèves menacent de poursuivre en justice cet établissement qui met en danger la vie de leurs enfants. L’incident qui vient de se produire montre que les conditions sanitaires laissent à désirer dans ce Lycée qui abrite plus de 350 apprenants dont 80 filles. Le lycée ne dispose même pas d’eau potable encore moins d’infirmerie pour les premiers soins.

Lire aussi  Bail au Bénin : les démarcheurs ne prendront désormais que 50% du loyer mensuel

Le proviseur qui passait la nuit dans l’internat n’a même pas été vite mis au courant de l’affaire par ses collaborateurs.

Une inspection du ministère de la santé et celui des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle est attendue dans l’établissement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here