HomeSociétéBénin: Bertin Koovi est rentré chez lui à Cotonou

Bénin: Bertin Koovi est rentré chez lui à Cotonou

Bénin: Bertin Koovi bientôt à la prison civile d’Akpro-Missérété
Bénin: Bertin Koovi bientôt à la prison civile d’Akpro-Missérété

Bertin Koovi est déjà à Cotonou. Ce retour au bercail qu’il annonçait depuis quelques mois est donc devenu une réalité. L’ancien opposant au régime de Patrice Talon a fait savoir ce mardi qu’il est désormais chez lui. Une annonce qui a surpris plus d’un, parce qu’il est toujours recherché par la justice.

Jusqu’à l’heure où nous mettons sous presse, son nom figure encore sur la liste des personnes recherchées par la justice béninoise. Sur cette liste disponible sur le site du ministère de la justice et de la législation, le nom de Bertin Koovi est inscrit à la page 35.

Lire aussi  Bénin: un présumé meurtrier décapité, sa tête brandie en triomphe

Sous le coup d’un mandat d’arrêt, comment peut-il se retrouver à Cotonou sans être inquiété ? Le mandat d’arrêt a-t-il été annulé ? Autant de questions qui restent pour le moment sans réponses.

Après sa libération, Bertin Koovi s’est exilé en Bolivie et a intensifié ses critiques contre le gouvernement béninois. Il était un opposant de type particulier. Sans parti politique formel, Bertin Koovi est connu pour ses prises de position acerbes contre le régime à travers des enregistrements audio sur la toile.

Depuis quelques semaines, Bertin Koovi a brusquement changé de veste. Il se définit désormais comme un soutien de Patrice Talon. Il quitte donc son statut d’opposant et appelle à un second mandat pour Patrice Talon, candidat à sa propre succession, pour le compte de la présidentielle du 11 avril 2021.

Lire aussi  Bénin: Azannaï réagit à la visite des diplomates aux militaires blessés lors des violences électorales

S’il est vrai que les raisons de ce changement de virage n’ont pas convaincu beaucoup, Bertin Koovi assume son nouveau choix. Il ravale ses vomissures et justifie son acte par les fruits qui, selon lui, auraient tenu la promesse des fleurs du « Nouveau Départ ». Il avait même promis descendre sur le terrain pour battre campagne pour son désormais ancien adversaire politique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here