HomeSociétéBaccalauréat 2016 : 30,14% de réussite au plan national

Baccalauréat 2016 : 30,14% de réussite au plan national

Des candidats réunis au centre du Lycée Mathieu Bouké à Parakou le jeudi 14 juillet.

————————————————————————————————————————————————————

Les résultats du baccalauréat 2016 sont disponibles depuis la soirée de ce jeudi 14 juillet. Un taux de réussite de 30,14% est enregistré cette année, soit une régression de quatre points par rapport aux 34,44% de l’année dernière. La publication des statistiques de l’examen a eu lieu à la Direction de l’Office du baccalauréat.

C’est le département du Littoral, constitué par la seule ville de Cotonou, qui réalise le meilleur score avec 37,13%, suivi de l’Atlantique (35,27%), du Mono (32,22%) du Borgou (30,39%). Les pourcentages de réussite dans les neufs département restants, sont en deçà de la moyenne nationale :

  1. Alibori : 20,75%
  2. Atacora : 22,33%
  3. Collines : 25,57%
  4. Couffo : 24,92%
  5. Donga : 18,75%
  6. Ouémé : 26,46%
  7. Plateau : 24,18%
  8. Zou : 29,80%

Classement par série

La série C (mathématiques et physiques) enregistre le meilleur taux de succès avec 53,21% suivie de la série F 2 (52,72%). Les autres séries présentent des taux allant de 9 à 48 % :

  1. Série G1 : 48,54%
  2. Série A1 : 41,86%
  3. Série B occupe : 40,74%
  4. Série F3 : 40,14%
  5. Série F4 vient en 7ème rang 38,20%
  6. Série G2 : 35,52%
  7. Série G3 : 33,83
  8. Série A2 : 31,53%
  9. Série F1 : 30,61%
  10. Série D : 22,84%
  11. Série EA (Eau et assainissement) : 22,75%
  12. Série E : 9,9%

« Au niveau du système éducatif, nous avons du travail à faire »

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, présente à la proclamation des résultats a affirmé que ces résultats, « montrent qu’au niveau du système éducatif, dans son ensemble, nous avons du travail à faire ».

Le certificat d’Etude primaire a enregistré taux d’échec record de 60% cette année et le Bepc affichait aussi un taux d’échec d’environ 84%

Marie Odile Attanasso indique que ce « travail » se fera dès l’école primaire.

Ce sont tout de même 33 616 nouveaux bacheliers qui vont faire leur entrée dans les universités. Cela « nous interpelle », a dit la ministre.

« Des commissions sont en train de discuter, de réfléchir pour voir comment améliorer le bac et comment améliorer l’accès à l’université et comment réorienter les enfants vers des formations professionnelles », a-t-elle précisé.

Vincent Agué

ORTB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here