HomeSociétéArrêt des contrôles routiers: la police effectue un autre contrôle sur les...

Arrêt des contrôles routiers: la police effectue un autre contrôle sur les routes

Arrêt des contrôles routiers: la police effectue un autre contrôle sur les routes
Arrêt des contrôles routiers: la police effectue un autre contrôle sur les routes

Après avoir applaudi l’arrêt des contrôles initiés par la police samedi 15 mai 2021, les usagers font face à un autre contrôle.

La police républicaine poursuit un contrôle sur nos routes. Si elle a décidé de l’arrêt des contrôles initiés ce samedi 15 mai 2021 afin de permettre aux usagers de se mettre en règle, la police républicaine poursuit le contrôle de la conformité de l’identité du conducteur avec celle des motos. Ce contrôle est toujours de vigueur informe une source policière. A preuve, plusieurs motos ont été arrêtées ce dimanche 16 mai à Glo Djigbé. La joie de certains usagers des routes aura été de courte durée.

Lire aussi  Bénin - Parlement : le vote d’une loi de 07 ans pour les institutions de la République demandé

Ce dimanche, la direction générale de la police républicaine a décidé de l’arrêt des contrôles initiés ce samedi 15 mai 2021. Elle a accordé un moratoire de quelques jours aux usagers de la route afin de leur permettre de se mettre à jour. L’information a été donnée par la télévision nationale sur sa page Facebook. « Un communiqué précisera les nouvelles modalités de répression », précise la même source. L’information a été ensuite confirmée par le porte-parole de la police républicaine, le commissaire principal de police Roger Tawes.

L’opération a permis d’arrêter des milliers de motos et de véhicules légers et des poids lourds en situation irrégulière. Sur des réseaux sociaux, des cas d’abus policiers sont dénoncés avec la reprise samedi 15 mai des contrôles policiers après deux ans de suspension. Dans son intervention le 12 mai sur la télévision nationale, le commissaire principal de police Roger Tawes a invité tout usager interpellé qui se sentirait abusé ou autres, d’appeler l’un des deux numéros de la police républicaine (166 ou 94 00 20 20) pour signaler son problème. La peur dans le ventre, certains hésitent à appeler sous peine d’être dénoncés.

Lire aussi  Bénin: une voiture volée au Nigéria retrouvée à Godomey

Source: les4vérités

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here