HomeSociétéAgression de Ganiou Soglo: l’absence de franche collaboration de la victime déplorée

Agression de Ganiou Soglo: l’absence de franche collaboration de la victime déplorée

Supposée absence de franche collaboration: la réponse de Ganiou Soglo au Procureur
Supposée absence de franche collaboration: la réponse de Ganiou Soglo au Procureur

A la faveur d’un point de presse animé ce mardi 16 février 2021, le Procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi, Aubert Kodjo, a fait le point des enquêtes à l’étape actuelle sur l’agression de Ganiou Soglo.

Il ressort de cette sortie médiatique du procureur Aubert Kodjo que les auteurs de l’agression de l’ancien ministre Ganiou Soglo n’ont pas encore été identifiés à cette étape de la procédure. «A cette étape et au vue des éléments recueillis, il n’a pas été possible d’identifier le ou les auteurs de cette agression ni de déterminer le ou les mobiles», a indiqué le Procureur Aubert Kodjo.

Lire aussi  Rosine Soglo : "Il faut que le pouvoir en place lâche la famille Soglo"

Et d’ajouter : «En vue de la manifestation de la vérité, j’ai ouvert une information judiciaire contre X pour les faits de tentative d’assassinat sur la personne de monsieur Ganiou Soglo».

D’après les résultats des recherches préliminaires, il est à retenir que le vendredi 05 février 2021, aux environs de 20 heures, le nommé Ganiou Soglo a essuyé des coups de feu sur une piste de 3,5 mètres de large, située à 2,7 kilomètres de la voie bitumée traversant Zinvié.

Lire aussi  Agression de Ganiou Soglo: son père Nicéphore Soglo réagit enfin

Il a été agressé alors qu’il se rendrait, à bord de son véhicule de marque LEXUS 470, sur sa ferme sise dans l’arrondissement de Kpanroun, commune d’Abomey Calavi pour y tenir une réunion. Les agresseurs auraient barré la piste avec un tronc d’arbre.

Tout en déplorant l’absence de franche collaboration de la victime, le ministère public entend jouer toute sa partition pour que toute la lumière soit faite sur l’affaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here