HomePolitiqueYayi Boni : après sa sortie, des proches du pouvoir réagissent

Yayi Boni : après sa sortie, des proches du pouvoir réagissent

Yayi Boni : après sa sortie, des proches du pouvoir réagissent
Yayi Boni : après sa sortie, des proches du pouvoir réagissent

Certains propos tenus, ce dimanche par l’ancien président, Boni Yayi, à Parakou font objet de commentaires de la part des proches du pouvoir de Patrice Talon.

En effet, l’ancien président de la république, Boni Yayi, était, le dimanche 20 décembre dernier, au siège annexe de « Les Démocrates » dans la ville de Parakou, département du Borgou, pour recevoir officiellement le récépissé provisoire du parti, dont il est le président d’honneur. A l’occasion, l’ancien chef d’Etat a risqué quelques commentaires sur les propos tenus par son successeur à Parakou, alors qu’il effectuait dans cette ville une tournée de reddition de compte.

Entre autres propos tenus par l’ancien chef d’Etat, et qui a suscité la réaction des partisans du régime, on note le rôle que l’actuel locataire de la Marina a joué aux côtés de son ex-ami devenu son adversaire politique. En substance, Boni Yayi a affirmé que « Patrice Talon était-là pour défendre ses intérêts personnels au moment où lui défendait l’intérêt général ».

Des propos qui ont fait sortir Moele-Bénin de son silence. A travers un post sur les réseaux sociaux, le secrétaire général de cette formation politique a tôt fait de contre-attaquer.

Lire aussi  Raphael Dagbo : Gbagbo n'est pas un pleurnichard, le combat c'est « jusqu'au bout »

Boni Yayi, un prototype d’ingratitude ?

Dans sa réplique, le secrétaire général de « Moele-Bénin » a évoqué l’ingratitude de l’homme de Tchaourou vis-à-vis de son successeur qui, à une certaine époque, a mis en branle ses réseaux et ses ressources pour faire de lui, pendant deux mandats successifs, le président de la République.

« Dire de quelqu’un qui vous a aidé par ses moyens et ses réseaux, par deux fois, à monter au sommet, à votre demande, qu’il ne pensait qu’à ses intérêts et que vous autre n’étiez-là que pour l’intérêt général, est une incohérence, voire une marque d’ingratitude vis-à-vis de celui qui vous a servi d’échelle » , a répliqué Céphise Béo Aguiar.

Lire aussi  Mali : après le coup d'Etat, la CEDEAO hausse le ton

A en croire le jeune acteur politique, il est d’ailleurs rare de voir dans ce bas monde des personnes qui s’oublient pour les autres ou abandonnent leurs intérêts pour promouvoir ceux des autres. Ne pas comprendre cette réalité, semble-t-il dire, c’est faire preuve d’une mésintelligence d’une autre époque.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here