HomePolitiquePrésidentielle au Bénin: voici le souhait de Patrice Talon

Présidentielle au Bénin: voici le souhait de Patrice Talon

Bénin: des manifestations ont eu lieu pour demander la fin du mandat de Patrice Talon (vidéos)
Bénin: des manifestations ont eu lieu pour demander la fin du mandat de Patrice Talon (vidéos)

Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, a apporté des précisions sur l’engagement du chef de l’Etat Patrice Talon à user de ses relations auprès des partis qui le soutiennent pour que “Les Démocrates” ait les parrainages qu’il désirerait, afin que la compétition soit la plus ouverte possible.

« L’on fait croire que le parrainage est accessible à tout le monde ; mais qui fait croire que le parrainage est accessible à tous? Il n’en a jamais été question », a indiqué le ministre Alain Orounla. Selon lui, le parrainage a été institué pour éviter toute sorte de candidature comme cela était le cas lors des précédentes élections présidentielles au Bénin. « Le parrainage est un filtre », a souligné Orounla. « Quand on dit filtre, ça veut dire que ça ne laisse pas passer tout le monde, qu’on opère une sélection », a poursuivi le ministre de la communication.

Lire aussi  Bénin - Grande chancellerie: Mariam Talata prend service

Il revient toutefois sur les démarches menées par le président Patrice Talon auprès des partis de la mouvance pour que le parti d’opposition “Les Démocrates” spécifiquement, puisse avoir le parrainage nécessaire pour participer à la course à la présidentielle. « On n’a pas dit que tous les béninois qui sont candidats, auraient le parrainage, on a dit, et le président de la république s’est engagé à tout mettre en œuvre pour que “Les Démocrates” trouve le parrainage nécessaire pour le candidat qu’il aurait désigné », a ajouté le porte-parole.

Lire aussi  Bénin : un trafiquant d’ivoire condamné

La question pourrait se poser de savoir pourquoi le parti Les Démocrates ? Selon Alain Orounla, ceci est parti du fait que c’est cette plateforme qui « critiquait le plus » et criait à l’exclusion. Il fallait tout faire, pour le chef de l’Etat, pour faciliter sa participation au scrutin afin d’avoir une vraie compétition, explique le ministre qui souligne que Talon est ouvert à la compétition. « Le Président Patrice Talon ne recherche qu’une compétition totalement ouverte, bilan contre bilan, projet contre projet. Il ne s’agit pas du bavardage creux que nous avons en face », souligne Orounla.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here