HomePolitiquePrésidentielle au Bénin : les premières tendances

Présidentielle au Bénin : les premières tendances

Présidentielle au Bénin : les premières tendances
Présidentielle au Bénin : les premières tendances

Les Béninois ont été appelés aux urnes ce dimanche 11 avril 2021 pour élire le prochain président de la République. A la fermeture des bureaux de vote à l’étranger et sur tout le territoire, les grandes tendances se dessinent.

Selon 24 Heures au Bénin, le scrutin qui s’est bien déroulé dans l’ensemble ce dimanche a été entaché par endroits d’incidents et des retards dans le démarrage des opérations.
Mais ces ratés n’auront pas une grande incidence sur la crédibilité de l’élection.

Plusieurs missions d’observation nationale et internationale ont été déployées à travers le pays pour ce scrutin. La tendance des résultats partiels provisoires issus des bureaux de vote ce dimanche donne largement favori le duo Talon-Talata.

Lire aussi  Présidentielle au Bénin: déçu, Joël Aïvo se prononce à nouveau

Viennent ensuite Soumanou-Hounkpè et Kohoué-Agossa en queue de peloton. Ces résultats s’ils venaient à être confirmés par la CENA et la Cour constitutionnelle vont donner gagnant le duo Talon-Talata dès le premier tour. Par conséquent, il n’y aura pas de second tour.

4.958.850 Béninois et Béninoises étaient appelés aux urnes pour l’élection présidentielle de ce 11 avril.
La CENA a ouvert 15.531 postes de votes dont 11 répartis dans 7 pays étrangers pour la diaspora béninoise.
La tendance générale de ce scrutin montre un taux de participation très faible par rapport à la dernière présidentielle.

Lire aussi  Présidentielle au Bénin: la Cour constitutionnelle et la Cena prêtes pour une élection ''sans faute''

La publication officielle des résultats du scrutin interviendra au plus tard mercredi prochain. Il est difficile pour le moment, de dire si les challengers vont formuler des recours après la publication des résultats provisoires par la CENA.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here