HomePolitiquePrésidentielle au Bénin: les leçons de politique de l’He Mama Sanni à...

Présidentielle au Bénin: les leçons de politique de l’He Mama Sanni à Reckya Madougou

Affaire Madougou: son avocat français réagit et fait une dénonciation
Affaire Madougou: son avocat français réagit et fait une dénonciation

Dans une conférence de presse co-animée ce jeudi avec l’élu de la huitième circonscription électorale, l’honorable Rachidi Gbadamassi, le député Mama Sanni de l’Union Progressiste a reconnu avoir eu de contact avec la candidate des démocrates.

Dans sa déclaration, en effet, l’élu de la vingt-troisième circonscription électorale reconnaît ses échanges avec l’ancienne ministre Reckya Madougou, mais rejette les allégations selon lesquelles sa fiche de parrainage avait été confisquée par les responsables de son parti.

Le député UP justifie sa démarche vers la candidate du parti “Les Démocrates” par la volonté de se conformer aux vœux du chef de l’Etat, Patrice Talon, de voir un scrutin ouvert et inclusif.

Lire aussi  Bénin: un chasseur tue par inadvertance son collègue

Par sa déclaration qui ne contredit point son co-conférencier, l’honorable Rachidi Gbadamassi, l’Union Progressiste vient de mettre fin à la polémique qui veut faire croire que les démocrates n’ont pas eu de parrainage parce qu’ils ont dit qu’ils ne veulent pas de parrainage et n’ont fait aucune démarche pour en avoir.

“Elle a tenté, certes, nous avons voulu l’accompagner parce que le chef de l’État a voulu d’une élection inclusive et ouverte, ça je pèse mes mots“, a laissé entendre l’He Mama Sanni.

Lire aussi  Soro : « Dites à Ouattara qu’il y a des combats qu’on ne mène pas à 78 ans!»

Le camarade politique de Rachidi Gbadamassi finit sa déclaration en donnant une leçon de démocratie à Madame Reckya Madougou, ancienne ministre et candidate des démocrates.

”Si on tente et que ça ne marche pas, en bon démocrate quand on est de l’opposition, on soutient les candidats de l’opposition qui sont retenus. C’est ce que moi j’ai appris en politique, ça. C’est ça, une logique en politique“, a martelé l’élu de la 23è circonscription électorale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here