HomePolitiquePrésidentielle au Bénin : la question de Modeste Toboula à Boni Yayi

Présidentielle au Bénin : la question de Modeste Toboula à Boni Yayi

Présidentielle au Bénin : la question de Modeste Toboula à Boni Yayi
Présidentielle au Bénin : la question de Modeste Toboula à Boni Yayi

Modeste Toboula, ancien préfet de la commune de Cotonou, a répondu à l’appel pressant au consensus lancé par Boni Yayi ce mardi 9 février 2021.

Dans le cadre de la présidentielle du 11 avril 2021, l’ancien président (2006-2016) Boni Yayi a appelé les forces armées à aider par l’abstention de l’usage de la force, à la relance des bases du consensus issu de la conférence nationale de 1990.

Pour lui, le Bénin a besoin des forces armées, et il sait “pouvoir savoir compter sur la sagesse de nos frères d’armes”. Une demande à laquelle va répondre Modeste Toboula en commentaire.

Lire aussi  Bénin : Boni Yayi fait des révélations sur ce qui l'oppose à Talon

“Mr l’Ancien Président. L’unité nationale n’est pas en mal. Les partis politiques y compris le vôtre ont bel et bien compris cette réalité que tous se sont conformés aux différentes lois qui fondent le droit positif béninois y compris le nouveau bloc constitutionnel”, a réagi Modeste Toboula en commentaire.

Puis de s’interroger: Je ne sais pas si votre appel rentre dans le cadre de l’intérêt du peuple ou à la déstalinisation de la sûreté de l’Etat et de la tranquillité publique.”

Boni Yayi sur la prorogation du mandat présidentiel

A noter que Boni Yayi s’est également prononcé sur la prorogation du mandat du chef de l’Etat. A l’en croire, nul doute que le prochain président démocratiquement élu devra prêter serment le 06 Avril 2021 à Porto-Novo devant le peuple qui l’aura librement choisi.

Lire aussi  Présidentielle au Bénin: voici la liste complète des candidatures enregistrées par la CENA

En d’autres termes, insiste Boni Yayi, le mandat du Président Talon prend bel et bien fin le 05 Avril 2021 à 00 h 00 mn 00 s conformément à son serment le 06 Avril 2016 dans notre capitale devant les 7 sages de la cour constitutionnelle, à l’attention de l’opinion nationale et internationale sur cette terre comme au ciel sur la base de notre Constitution de 1990.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here