HomePolitiquePaul Hounkpè: « Je suis préoccupé par l’indépendance de notre justice »

Paul Hounkpè: « Je suis préoccupé par l’indépendance de notre justice »

Paul Hounkpè:
Paul Hounkpè: "Je suis préoccupé par l'indépendance de notre justice"

Paul Hounkpè, le nouveau chef de file de l’opposition, poursuit son tour des institutions de la République. Après la Conseil Economique et Social (CES), la HAAC et l’Assemblée nationale, le Secrétaire exécutif national des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) a rencontré mercredi dernier le président de la Cour suprême Victor Dassi Adossou.

Cette visite de courtoisie a permis à Paul Hounkpè d’aborder avec son hôte les sujets qui lui sont chers notamment l’indépendance de la justice. « Je veux être fier de notre justice. Je suis préoccupé par son indépendance » a-t-il déclaré.

L’opposant souhaite que la justice joue comme il se doit son rôle d’arbitre dans le jeu démocratique. Il ne met cependant pas en cause la qualité des acteurs de la justice. En ce qui concerne la Cour suprême, Paul Hounkpè souhaite que le décret d’application du Statut des magistrats soit pris pour que les juges d’instruction soient totalement indépendants quand ils font leur travail. Il a plaidé dans ce sens.

Lire aussi  Présidentielle au Bénin: le sort de Paul Hounkpè entre les mains des sept sages de la Cour

«Vous incarnez l’institution qui doit apporter un autre son de cloche dans la République »

Le président de la Cour suprême a apprécié la visite du chef de file de l’opposition. « Vous incarnez l’institution qui doit apporter un autre son de cloche dans la République » a-t-il dit à Paul Hounkpè. « Dès qu’il y a deux sons de cloche, la justice se trouve dans son rôle, elle devient l’arbitre. Je remercie le chef de l’Etat qui a concrétisé le décret qui donne à l’opposition un visage et une voix officielle pour porter haut ses récriminations et ses demandes » a-t-il poursuivi.

Lire aussi  Présidentielle au Bénin: recours contre la candidature de Paul Hounkpè

Notons que cette visite qui devrait être une visite de courtoisie est devenue une visite de travail parce que les sujets abordés concernent les fondamentaux de la République. C’est du moins ce qu’a indiqué le président de la haute juridiction.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here