HomePolitiquePatrice Talon : « On n’affronte pas la corruption avec le sourire...

Patrice Talon : « On n’affronte pas la corruption avec le sourire »

Bénin - Présidentielle 2021: recours contre les candidatures de Talon et ses adversaires
Bénin - Présidentielle 2021: recours contre les candidatures de Talon et ses adversaires

La lutte contre la corruption au Bénin était présente dans la tournée de reddition de compte du président Patrice Talon. A Adjohoun vendredi 15 janvier 2021, le chef de l’État béninois a assuré qu’on ne lutte pas contre ce phénomène avec sourire.

Talon parle de la lutte contre les phénomènes de prévarication au Bénin. Engagé dans un assainissement de la vie publique depuis 2016, le président Patrice Talon a déclaré qu’il ne faut pas faire de compromission dans la lutte contre la corruption au Bénin. « On n’affronte pas la corruption avec le sourire. Il faut être capable d’amener chacun à rendre compte de ce qu’il fait », a déclaré Patrice Talon à Adjohoun, vendredi 15 janvier 2021.

Lire aussi  Bénin - Présidentielle 2021 : le gouvernement adopte un décret

Devant les habitants de cette commune de la Vallée de l’Ouémé, le chef d’État béninois, en tournée de reddition de compte, assure que si la lutte contre la corruption et l’impunité tombe, la gestion publique risque d’en payer le prix fort. « Il faut avoir du courage pour ça, pour amener les uns et les autres, ses proches, ses amis, tout le monde à respecter la chose publique et à être capable de les faire rendre compte de ce que chacun fait », a-t-il insisté.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Patrice Talon en avril 2016, plusieurs réformes ont été engagées contre la corruption, la mauvaise gestion du bien public et l’impunité. L’une des actions majeurs est la création de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Cette juridiction spéciale a déjà vidé plusieurs dossiers liés à des affaires de corruption et de détournement de fonds publics.

Lire aussi  Coronavirus: Patrice Talon aborde le sujet des masques

Pendant plusieurs années, fait observer Patrice Talon, une ferveur pour la lutte contre l’impunité a été notée au Bénin avant que les gouvernants ne baissent par la suite les bras. « Pour que notre renaissance, pour que la bonne gouvernance ne soit pas un feu de paille, chers amis, il nous faudra impérativement continuer à la défendre, à la renforcer pour qu’elle devienne pour nous quelque chose de banal », a martelé le président Patrice Talon qui est candidat à un second mandat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here