HomePolitiqueParrainage au Bénin : «Le problème devait se régler politiquement», Orden Alladatin

Parrainage au Bénin : «Le problème devait se régler politiquement», Orden Alladatin

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 100

Membre de l’Union progressiste, un parti de la mouvance présidentielle et président de la commission des lois de l’Assemblée nationale du Bénin, Orden Alladatin a réagi à la décision d’incompétence de la Cour constitutionnelle sur le parrainage.

Orden Alladatin voit «la Cour constitutionnelle dans sa logique ». A la suite de l’examen de trois requêtes introduites par des citoyens béninois sur le principe du parrainage, la haute juridiction s’est déclarée incompétente à juger inapplicable le principe du parrainage à l’élection présidentielle 2021. Elle a rendu sa décision jeudi 7 janvier 2021.

Réagissant sur Rfi ce vendredi 08 janvier, Orden Alladatin rappelle que la Cour s’est déclarée incompétente parce qu’elle estime qu’il ne lui revient de juger le pouvoir constituant qui a été établi par les pouvoirs conférés à l’Assemblée nationale et autres. Surtout que la matière en question avait déjà été déclarée conforme à la constitution.

Lire aussi  Bénin - Présidentielle de 2021 : l’USL réagit aux conditions d'organisation

«La cour est dans sa logique », a commenté le président de la commission des lois à l’Assemblée nationale.

Le parlementaire et soutien du président Patrice Talon a fustigé ce qu’il qualifie de mauvaise foi des opposants sur le sujet de parrainage.

« Le problème devait se régler politiquement si c’était possible. Ces personnes qui refusent le parrainage ne veulent par le régler comme ça », a regretté le député Union progressiste.

Lire aussi  Bénin - Parrainage : voici ce que la Cour Djogbénou a fait à la CENA ce jour

Il estime que les opposants au régime au pouvoir « veulent que la Cour constitutionnelle qui n’est pas un pouvoir constituant puisse venir remettre en cause la constitution du Bénin ». Une chose qu’il qualifie de «précédent grave » qui « n’est pas bon pour la démocratie (béninoise, ndlr) ».

Selon le code électoral en vigueur au Bénin, tout candidat à la présidentielle au Bénin doit être parrainé par au moins 10% de députés et/ou maires, soit 16 parrainages.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here