HomePolitique«Je souhaiterais que Bio Tchané me regarde et me qualifie de terroriste»,...

«Je souhaiterais que Bio Tchané me regarde et me qualifie de terroriste», Nourou-Dine Saka Saley

«Je souhaiterais que Bio Tchané me regarde et me qualifie de terroriste», Nourou-Dine Saka Saley
«Je souhaiterais que Bio Tchané me regarde et me qualifie de terroriste», Nourou-Dine Saka Saley

Le mois d’avril a été un mois très éprouvant pour le Bénin, a dit l’opposant Nourou Dine Saka Saley sur sa page Facebook. Pour le juriste, les malheureux incidents enregistrés dans le pays sont du fait de l’incapacité des dirigeants à asseoir une politique saine et une gouvernance irréprochable. Apprenons à nous accepter, à tolérer la différence d’autrui. C’est le message mentionné sur sa page Facebook il y a quelques heures accompagné d’une vidéo.

Le juriste a saisi l’occasion en ce début du jeûne musulman pour rappeler des situations pour lesquelles il avait attiré l’attention de l’opposition. L’exclusion de l’opposition aux différentes élections, le régionalisme, les violences dues à la rallonge de 45 jours au mandat du chef de l’Etat, le terrorisme au Bénin, sont autant de sujets abordés par l’opposant dans sa capsule publiée sur sa page Facebook.

En effet, prévient-t-il, « une nation ne peut pas se construire en traitant les autres de terroristes, en traitant les autres de violents ». Le Bénin va mal, ajoute-t-il en précisant que les personnes tombées sous les balles des manifestations pacifiques enregistrées au lendemain du 06 avril, ne verront plus jamais leurs familles.

Lire aussi  Campagne électorale: Bio Tchané s'adresse aux équipes du duo Talon-Talata

Tout en appelant à une réconciliation avec le Bénin, Nourou Dine Saka Saley fait remarquer que la politique est entrain de nous tuer et tue les familles béninoises. « Lorsqu’on est rejeté par un clan, on fait attention seulement aux membres du clan. Mais lorsqu’on est rejeté par un pays, on est en danger parce qu’on ne sait à chaque pas qu’on pose qui dans ce pays où qui dans cette population peut constituer une menace ». Il a par ailleurs fait savoir qu’il ne souhaiterait pas que notre pays en arrive à cette extrémité.

Lire aussi  Bénin: Bloc Républicain suspend le ministre Jean-Michel Abimbola

Le juriste fait savoir que des autorités ont assumé le fait que les violences aient été décidées pour rétablir l’ordre. J’ai eu au moins la chance de participer à une élection présidentielle en tant que porte-parole d’un candidat. « Je souhaiterais que cette personne Abdoulaye Bio Tchané me regarde et me qualifie de terroriste aujourd’hui. Je souhaiterais que mon oncle Robert Gbian me regarde et me qualifie de terroriste parce que mon parti « Les Démocrates » est qualifié de terroriste. Je souhaiterais que mon oncle Sacca Lafia qui venait bien étant qu’opposant à mon feu père me gronder pour ne lui avoir pas accorder un poste de coordonnateur de projet. Je souhaiterais que toutes ces personnes regarde cette vidéo et puissent me dire si je suis terroriste parce que je ne pense pas comme elles », a-t-il dit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here