Home Politique Irénée Agossa : un ancien conseiller à la HAAC réagit à son...

Irénée Agossa : un ancien conseiller à la HAAC réagit à son souhait de création de parti

Irénée Agossa : un ancien conseiller à la HAAC réagit à son souhait de création de parti
Irénée Agossa : un ancien conseiller à la HAAC réagit à son souhait de création de parti

L’ancien conseiller de la HAAC, Agapit Napoléon Maforikan a été questionné sur le projet de création d’un parti de Iréné Agossa. Dans un entretien au cours d’une émission sur un média, ce dimanche 09 Mai 2021, Agapit Napoléon Maforikan a fait savoir qu’il s’agit d’un saut dans l’inconnu, un tel projet.

Le candidat malheureux à la dernière présidentielle au Bénin, Iréné Agossa envisage créer son propre parti de façon officielle. Même s’il a été aux élections avec le parti Restaurer la Confiance, ce parti ne remplit pas encore toutes les conditions pour être déclaré un parti digne du nom. Ainsi l’ancien directeur général de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (SONACOP), Iréné Agossa, est dans les tractations pour être président de parti. Ce que l’ancien conseiller à la HAAC voit comme chose impossible.

Lire aussi  "Les démocrates": Irénée Agossa explique les raisons de sa suspension du parti (vidéo)

Pour Agapit Napoléon, créer un nouveau parti, dans la perspective des législatives de 2023, ne saurait permettre à cette nouvelle formation de faire face aux nouvelles exigences des textes électoraux.

Travailler ce projet, c’est faire un saut dans l’inconnu au régard du seuil de représentativité de 10% au plan national exigé pour prendre part à la répartition des sièges, selon Agapit Napoléon Maforikan.

Lire aussi  Bénin - Communales 2020 : importante décision de la Haac

En tout cas, Agapit Napoléon Maforikan voit Iréné Agossa comme un allier des FCBE plutôt qu’un chef de parti et c’est la meilleure option selon l’analyste politique : » Je vois Irené Agossa comme un potentiel allié de la Fcbe, plutôt qu’un nouveau chef de parti. Je le vois comme allié dans le cadre d’une coopération. Il ne peut pas créer un nouveau parti et s’en sortir. Il risque de mordre la poussière », a-t-il indiqué.

Source : LF

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here