HomePolitiqueFin du franc CFA : le Bénin appelé à créer sa monnaie

Fin du franc CFA : le Bénin appelé à créer sa monnaie

Fin du franc CFA : le Bénin appelé à créer sa monnaie

Le Parti Communiste du Bénin (PCB), dans une déclaration, s’est réjoui de la fin du franc CFA et a appelé le Bénin à créer sa propre monnaie.  

DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE

LE FRANC CFA EST FINI !

LE BENIN DOIT IMMEDIATEMENT RECOUVRER SA SOUVERAINETE MONETAIRE.

1°- En 1945, est créée par le Général de Gaulle une monnaie (Franc des Colonies Françaises d’Afrique CFA) de type nazi imposée aux colonies françaises, monnaie calquée sur le schéma esclavagiste imposé par Hitler à la France occupée.

2°- En 1961 cette monnaie (CFA) a été imposée aux nouveaux Etats dits indépendants par le traité dit de l’Union Monétaire Ouest-africaine (UMOA) dans le cadre du Pacte Colonial.

3°- Les caractères, modes de fonctionnement de ladite monnaie font d’elle un instrument entièrement au service de la France qui s’enrichit des réserves des Etats africains, permettent le contrôle de la France sur toute la politique économique et financière des Etats, contraignent ces Etats à demeurer sous la dépendance de la France et à produire pour elle.

4°- Depuis ce temps, les peuples africains et leurs mouvements démocratiques et patriotiques n’ont jamais cessé de dénoncer cette servitude pour y mettre fin. Des intellectuels comme Joseph T. Pouémi, Nicolas Agbohou, Osendé Afana, etc. ont publié des livres pour la démontrer. Certains d’entre eux, ainsi que des dirigeants, comme Sylvanus Olympio, ont payé de leur vie cette dénonciation.

5°- Aujourd’hui, la jeunesse et les peuples d’Afrique sont debout contre tous les liens d’assujettissement que subit le Continent.

6°- Depuis sa fondation en 1977, il y a 43 ans, le Parti Communiste du Bénin a toujours inscrit dans son programme la suppression de cette sujétion monétaire dans un cadre régional : « La résolution, avec les gouvernements des pays de l’UEMOA et de la CEMAC du nécessaire décrochage du Franc CFA du Trésor français et la création d’une monnaie sous-régionale souveraine » ( Cf Programme 6ème Congrès du PCB)

Ce programme, le Parti Communiste l’a fait partager à tous les patriotes déterminés à se battre pour la libération de notre pays. Ainsi en a-t-il été de la Convention Patriotique des Forces de Gauche qui a inscrit cette exigence d’une monnaie souveraine dans sa plate-forme programmatique.

7°- C’est donc avec bonheur que le Parti Communiste du Bénin a suivi les négociations entreprises depuis plus d’une vingtaine d’années, au niveau de la CEDEAO pour la création d’une monnaie régionale avec pour dénomination l’ECO et des échéances de sa mise en œuvre.

8°- C’est donc avec indignation que le Parti Communiste du Bénin a suivi l’opération de sabotage de cette heureuse initiative régionale par les Présidents français Emmanuel Macron et ivoirien Ouattara avec la complicité du Président Talon, qui y a dépêché son Ministre des finances, Romuald Wadagni pour participer à cette horrible et injurieuse entreprise coloniale française.

9°- Sur cette lancée de sabotage de la monnaie régionale (Eco-CEDEAO), le parlement français vient de voter une loi mettant fin au Franc CFA et au Traité de l’UMOA.

Au regard de tout ce qui précède, le Bureau Politique du Parti Communiste du Bénin réuni ce jour 04 Janvier 2021 à Cotonou ;

1°- Vu que le vote par le Parlement français le 10 décembre 2020 de la loi entérinant l’opération sabotage Eco-Macron-Ouattara, signifie la fin du Traité instituant l’UMOA dont la France est bénéficiaire et aussi la fin de la monnaie CFA.

2°- Considérant que

– Le Bénin dans l’espace UEMOA est de tous les Etats membres, l’un des plus frappés et défavorisés par le franc CFA car situé au sein et à côté des Etats à monnaies différentes (Naira, Cedi) et à productivité plus élevée que la sienne (Nigeria, Ghana, Côte d’Ivoire) ;

– Par voie de conséquence, l’existence de la monnaie française CFA est un handicap irrémédiable à l’industrialisation de notre pays et que sa survie même pour un jour cause à notre économie des dégâts énormes.

3°- Déclare que le Bénin, en attendant l’issue des négociations au sein de la CEDEAO pour la mise en œuvre de la monnaie régionale Eco-CEDEAO doit immédiatement recouvrer sa souveraineté monétaire et créer une monnaie nationale.

4°- Appelle les travailleurs, la jeunesse et le peuple à intensifier leurs luttes pour l’aboutissement de la création d’une monnaie nationale.

Cotonou, le 04 Janvier 2021

Le Bureau Politique du PCB.

Lire aussi  Bénin: la FBF tranche pour la saison 2019-2020

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here