HomePolitiqueFCBE : Théophile Yarou et Cie réagissent à la désignation du duo...

FCBE : Théophile Yarou et Cie réagissent à la désignation du duo du parti

FCBE : Théophile Yarou et Cie réagissent à la désignation du duo du parti
FCBE : Théophile Yarou et Cie réagissent à la désignation du duo du parti

Désigné par le Bureau politique, le choix du duo constitué d’Alassane Soumanou Djimba et de Paul Hounkpè était hier, jeudi 28 janvier 2021, soumis au Bureau exécutif national (Ben) du parti FCBE. La rencontre a permis aux contestataires, au premier rang desquels le Premier secrétaire exécutif national Théophile Yarou, de conclure à une violation des textes du parti.

Le processus ayant conduit au choix des anciens ministres Alassane Soumanou Djimba et Paul Hounkpè pour représenter le parti Fcbe à la présidentielle d’avril prochain est émaillé d’irrégularités. C’est ce qu’ont soutenu hier Théophile Yarou, Laurent De-laure Faton, Christine Gbédji, Prosper Adoukonou, Clément Koutchadé et Adamou Seyni Nouridine, tous responsables à divers niveaux du parti Fcbe. Ils sont partis des fondamentaux que sont, qui peut choisir le duo Fcbe, ce que prévoient les textes et quel est le rôle du Bureau politique pour en arriver à la conclusion que les textes ont été violés.

Selon les textes, le Bureau Politique n’a qu’une seule mission : « Il est chargé de mettre en œuvre les décisions du Bureau Exécutif National ». Dans ce cas, existe-t-il une décision du Bureau Exécutif National qui a été confiée au BP ? La Réponse est non. D’où vient alors le choix du Duo présidentiel ? Mieux, la dernière session du BEN du 29 décembre 2020 a-t-il décidé de la suite de la procédure de désignation du Duo? La réponse est encore Non ! Dès lors, les contestataires se demandent d’où le Sen Paul Hounkpè tient-il l’autorisation de procéder seul à la présélection des candidats et à arrêter une liste de huit (08) candidats ? Ce qui a amené Théophile Yarou et compagnie à demander qui peut choisir le duo FCBE selon les textes du parti.

Lire aussi  Bénin - Présidentielle: deux duos décrochent 138 formulaires de parrainage

La réponse à cette question fait apparaître l’article 57 des statuts de la Fcbe. Article 57 : Pour opérer la sélection des candidats du Parti à l’élection présidentielle, le Bureau Exécutif National met en place un comité ad hoc qui soumet à son appréciation les critères de sélection, six mois avant le début de la campagne électorale. Cela voudrait dire que le BEN met en place un comité ad hoc qui, avant de procéder à la sélection du candidat, doit soumettre à son appréciation les critères de sélection.

Ceci pour permettre au BEN de s’assurer de l’objectivité de la sélection et surtout de pouvoir apprécier cette objectivité au regard des critères. En conséquence, le Bureau Politique ne peut en aucun cas dessaisir le comité ad hoc pour prétendre choisir le Duo présidentiel. Il apparaît donc clairement que le choix du Duo Fcbe ne revient pas au Bureau Politique qui n’a reçu aucun mandat dans ce sens. C’est ce qui a été pourtant fait.

De leur explication, il ressort que la session BEN du 29 décembre 2020 a clairement décidé que la sélection du Duo doit précéder la négociation du parrainage. A ce propos, il a été dit que c’est le parti qui doit négocier les parrains et non les candidats. Mais, contre toute attente et en violation de cette décision du BEN, le Secrétaire exécutif national invite chaque candidat à aller négocier par lui-même et pour son propre compte le parrainage. Il a même adressé au Président du Parti UNION PROGRESSISTE une demande de parrainage au nom et sur papier entête du Parti. Pour les contestataires, c’est une manœuvre dolosive mal montée pour forcer le passage et imposer le schéma préétabli. A les entendre, ce n’est ni plus ni moins qu’un hold-up, un coup d’état contre le parti Fcbe.

Lire aussi  Bénin - Présidentielle 2021: la FCBE aurait enfin choisi son candidat

S’agissant de l’instance habilitée à valider le Duo, les textes disent que si la sélection du candidat à l’élection présidentielle incombe au Bureau Exécutif National (Article 57, statuts), les diligences et les travaux techniques de cette prérogative sont dévolues à un comité ad hoc mis en place par ses soins.

En revanche, une candidature à l’élection présidentielle n’est définitive que lorsque le choix du BEN est entériné par le Congrès (article 27, 4ème tiret). En effet, l’article 27 dispose en son 4ème tiret, que : « Le congrès statue en dernier ressort, sur toutes les questions qui lui sont soumises ou dont il peut se saisir souverainement. Il investit le candidat du Parti à l’élection du président de la République ».

L’investiture étant l’acte par lequel un parti politique désigne son ou ses candidat(s) pour une élection. Concrètement, cela voudrait dire qu’il revient au congrès de valider le ticket présidentiel. Et, pas n’importe lequel ! Il s’agit du ticket choisi suivant la procédure prévue par les textes fondamentaux.

En définitive, le ticket présenté par Hounkpè  n’est pas légitime et ne peut représenter valablement le Parti, ont soutenu Théophile Yarou et Compagnies.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here