Home Politique Élections municipales 2020 : la séance de l’élection du maire d’Abomey-calavi annulée

Élections municipales 2020 : la séance de l’élection du maire d’Abomey-calavi annulée

benintimes-elections-municipales-2020-la-seance-de-l-election-du-maire-d-abomey-calavi-a-ete-annulee-01
benintimes-elections-municipales-2020-la-seance-de-l-election-du-maire-d-abomey-calavi-a-ete-annulee-01

Pour un défaut concernant la liste de candidats, la séance de l’élection du maire d’Abomey calavi a été annulée. Une loi serait en cours pour pallier ce problème qui bloque l’élection dans certaines communes.

L’élection des maires de cette année 2020 semble ne pas aboutir dans plusieurs communes. Après Cotonou, Bohicon et bien d’autres, c’est le tour de la commune d’Abomey-calavi de s’ajouter à la liste. Prévue pour ce mardi 02 juin 2020, la séance de l’élection du nouveau maire a été suspendue.

Cette décision a été prise par le préfet Jean-Claude Codjia suite au manque de candidats sur la liste que devrait donner l’union progressiste, le parti ayant obtenu la majorité dans cette commune.

Lire aussi  Bénin : découverte du corps d'un garçon dans un puits à Abomey- Calavi

« Je constate avec beaucoup de regrets que les dispositions de l’article 189 ne sont pas réunies et donc nous ne pouvons pas continuer, en toute sérénité, en toute quiétude, ce scrutin. C’est pourquoi, je voudrais suspendre la séance pour demander qu’on aille s’organiser très rapidement pour nous transmettre cette déclaration de candidatures », laisse entendre le préfet.

Rappelons que pour pallier ce problème qui bloque les élections de maires dans certaines communes, les députés avaient fait une première relecture de la loi N°2019-43 portant Code électoral en République du Bénin, après le dialogue politique qui a eu lieu en 2019.

Lire aussi  Bénin : un célèbre huissier de justice incarcéré à Abomey-Calavi

Cette relecture a pour but, la modification de l’article 189 et 190. Même si aucune confirmation officielle n’a été donnée, les députés sont invités en plénière ce mardi 2 juin 2020 pour l’examen définitif du projet de loi de finances exercice 2017 de l’État. La question sur le Code électoral pourrait donc être évoquée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here