HomePolitiqueConquête de la Marina: Irénée Agossa reste droit dans ses bottes

Conquête de la Marina: Irénée Agossa reste droit dans ses bottes

Conquête de la Marina: Irénée Agossa reste droit dans ses bottes
Conquête de la Marina: Irénée Agossa reste droit dans ses bottes

Le vice-président du duo Kohoué-Agossa candidat malheureux à la présidentielle d’avril 2021 était l’invité  d’une chaîne privée de la place. Répondant aux préoccupations du journaliste, Iréné Agossa a réitéré son appartenance à l’opposition. Et pour poursuivre le combat de l’alternance par les urnes, il compte créer sa propre formation politique.

Iréné Agossa n’entend donc pas baisser la garde après sa participation au scrutin présidentiel du 11 avril 2021. Le vice-président du duo Kohoué-Agossa réitère son engagement à maintenir le cap pour les prochaines joutes électorales. Pour ce faire, Iréné Agossa veut s’appliquer à corriger les failles constatées au cours de l’élection, pour des victoires futures. A  l’en croire, le vote par le peuple est le seul moyen pour réaliser l’alternance à travers les urnes. Il déplore donc l’appel au boycott lancé par ses autres partenaires de l’opposition : « Quand vous êtes ensemble et qu’un des vôtres se trouve en face de votre adversaire commun, la logique voudrait que vous-vous mettiez ensemble pour régler le compte de l’adversaire commun, et enfin revenir sur ce qui vous divise », a-t-il signifié. Le peuple de l’opposition est confus, dit-il. Le peuple ne comprend pas ce qui se passe, mais nous nous allons passer le temps à expliquer ce qui se passe au peuple pour lui permettre de faire le bon choix, poursuivra-t-il. Pour lui, Personne n’a intérêt à ce que l’opposition disparaisse. « L’opposition est obligée de survivre car il n’y a pas de pouvoir sans opposition, il n’y a pas de force qui puisse tenir dans ce monde sans son opposé. Le pouvoir en place n’a pas intérêt à ce que l’opposition disparaisse, car le pouvoir aussi va perdre son équilibre », martèlera Iréné Agossa.

Lire aussi  Bénin: Irénée Agossa évoque une division du pays

Vers la création de son parti

Pour le leader de la vague orange, la lutte pour l’alternance au sommet  est un exercice qui nécessite un combat identitaire : « Nous avons compris qu’il faille nous détacher, avoir notre propre identité pour aller vers le peuple pour expliquer convenablement les raisons et les fondements de cette alternance par les urnes », a-t-il souligné. Ce qui justifie la création de son propre parti politique pour plus d’efficacité dans l’action : « Nous sommes dans l’esprit de l’opposition et nous allons mettre notre propre force politique en place pour nous identifier. Nous allons clairement vers la création de notre propre structure politique pour que l’on puisse nous définir clairement par rapport aux problèmes du pays. Avoir une vision, avoir une cartographie des besoins du peuple et proposer une cartographie des solutions appropriées et durables », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Bénin : Irénée Agossa veut se démarquer de l'opposition

Aux forces de l’opposition

Iréné Agossa invite ses partenaires de l’opposition à participer au jeu, pour une alternance à travers les unes : « Il ne faut jamais être absent quand il s’agit d’un jeu, parce que si vous êtes absents, on connaît déjà le résultat, c’est que vous avez échoué. Il faut absolument participer au jeu. La politique de la chaise vide, nulle part n’a satisfait une opposition », leur lancera-t-il.

Source : ML

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here