HomePolitiqueBénin – Violences électorales : Patrice Talon très en colère

Bénin – Violences électorales : Patrice Talon très en colère

Lehady Soglo sur DW : « Partout le boycott a été massif »
Lehady Soglo sur DW : « Partout le boycott a été massif »

L’actuel locataire de la Marina s’est rendu dans l’après-midi de ce mercredi 14 novembre à l’Hôpital d’instruction des armées. L’objectif de cette visite du Chef de l’Etat est de visiter les éléments des forces de sécurité et de défenses qui ont été blessés lors des manifestations ayant précédé l’élection présidentielle du 11 avril dernier. On retient qu’au total, 21 agents des forces de sécurité et de défenses sont hospitalisés.

Plusieurs d’entre eux ont été blessés par balle. Au terme de la visite, Patrice Talon a tenu à féliciter le professionnalisme de ces agents qui n’auront presque pas fait de victimes selon lui malgré l’attaque dont ils faisaient l’objet. Pour le président béninois, les agents ont été « formidables » pour avoir géré la situation avec sérénité. Il a par la suite déclaré que les différents responsables de ces actes seront identifiés et punis.

Lire aussi  Ganiou Soglo : “Même si la Céna ne retient pas ma candidature, je serai candidat”

« On a atteint des proportions inacceptables. Nous allons tout faire pour que cela ne se répète plus jamais. Tous ceux qui ont été instigateurs d’une manière ou d’une autre seront identifiés afin qu’ils répondent de leurs actes. », a annoncé le président béninois. Il a par ailleurs pointé un doigt accusateur contre les membres de l’opposition dont l’appel à manifestation a été suivi par les populations.

Lire aussi  Bénin-ANIP: voici les nouveaux tarifs du Certificat d’Identification Personnelle (CIP)

« Les plus criminels sont ceux qui ont manipulé les auteurs de ces actes. », a-t-il lancé. Pour Patrice Talon qui a remporté le dernier scrutin présidentiel au Bénin, des chasseurs auraient été armés et ont pris les forces de sécurité et de défenses pour des gibiers. Rappelons que les manifestations ont eu lieu suite à l’appel lancé par l’ancien ministre Komi Koutché. Il a invité ses les populations à une manifestation pacifique, le 6 avril 2021, avec un «mouchoir blanc en main», des «sifflets, tambours et trompettes».

Source : LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here