HomePolitiqueBénin: un proche de Joël Aïvo recadre Bertin Koovi

Bénin: un proche de Joël Aïvo recadre Bertin Koovi

Bénin: un proche de Joël Aïvo recadre Bertin Koovi
Bénin: un proche de Joël Aïvo recadre Bertin Koovi

Le changement de camp de Bertin Koovi défraie la chronique au Bénin. Quelques jours après son retour au pays, la thèse défendue par le candidat malheureux à la dernière présidentielles a été contestée par un proche du professeur Joël Aïvo.

Pour Bertin Koovi, le combat de l’opposition contre le président Patrice Talon n’a plus de sens. La preuve, s’adressant à Monsieur Mikaïla Kassoumou, un proche du Constitutionnaliste Joël Aïvo, Dr Bertin Koovi écrit ceci :
« Mikaïla Kassoumou dis moi, tu crois connaître tous les compartiments de cette lutte et de ces acteurs plus que moi ? Le temps te donnera de voir que c’est fini. J ai décidé que c’est fini. Car le peuple veut autre chose. La haine à Talon n’est pas de l opposition. Dis moi si on te confiait le Benin tu en feras quoi ? Restaurer la démocratie ? Laquelle ? Talon doit rire de vous ».

A son tour, son interlocuteur Mikaïla Kassoumou, rapporte linvestigateur, rétorque :
« Bertin Koovi Iroko ! Je n’ai pas la science infuse comme toi. Je n’ai pas la prétention de tout connaître dans la lutte pour la restauration de notre démocratie. Je ne puis donc tenir des propos de façon péremptoire. Se comporter ainsi à ce moment critique de la crise sociopolitique créée consciemment par le talonnisme autoritaire afin de conserver le pouvoir, c’est prendre le risque à titre individuel d’avoir la sensation du réconfort d’être bien entouré par des souteneurs zélés alors qu’en réalité on est seul au milieu du cercle. »

Bertin Koovi poursuit en ces termes : « En politique il n y a pas d ennemi. C’est un combat d idée. Je ne connais pas vos idées. Talon pour 2021 a 2026 propose quelque chose qui peut si on le cadre peut construire une économie fondamentale. C’est a cela je veux travailler ».

Mais, ceci ne rassure point son vis-à-vis : « Il va sans dire que ce serait faire de la prestidigitation que de faire accroire que dans une histoire du temps présent en train de se faire, que constitue ce troisième vol électoral qui oppose les princes au pouvoir élargi a leurs recrues et une opposition résolument déterminée à siffler la fin de la récréation, que l’on connait la fin de l’histoire. Le jeu reste grandement ouvert. En ce qui nous concerne, la lutte pour le dégagisme se poursuit inexorablement avec tous les moyens légaux en possession du peuple », a répliqué M. Mikaïla Kassoumou

Lire aussi  Bénin-Parti "Les Démocrates": la réaction de Eric Houndété après le dépôt des corrections au MISP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here