HomePolitiqueBénin – Présidentielle 2021: 09 exigences du Front pour la restauration de...

Bénin – Présidentielle 2021: 09 exigences du Front pour la restauration de la démocratie

Bénin - Présidentielle 2021: 09 exigences du Front pour la restauration de la démocratie
Bénin - Présidentielle 2021: 09 exigences du Front pour la restauration de la démocratie

Dans une déclaration mercredi 13 janvier 2021, l’opposition au régime du président Patrice Talon a énuméré une série d’exigences dans le cadre de la présidentielle 2021.

Désormais unie pour une convention signée par trois partis politiques dont le parti Les démocrates de l’ancien président Boni Yayi et le mouvement politique de professeur Joël Aïvo, l’opposition a fait une déclaration mercredi 13 janvier 2021. Dans cette déclaration lue par l’ancien député Valentin Houdé, l’opposition au régime du président Patrice Talon a énuméré une série d’exigences dans le cadre de l’élection présidentielle 2021.

L’opposition exige notamment « l’application immédiate des arrêts de la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples demandant le maintien de la Constitution du 11 Décembre 1990, l’organisation d’un dialogue inclusif de tous les acteurs de la vie politique aux fins de déterminer de façon consensuelle les modalités d’une élection pacifique et démocratique ».

Lire aussi  Guillaume Soro : «Je me sens moralement trahi»

Le Collectif de l’opposition réclame également l’abrogation de toutes les « lois liberticides votées au parlement pendant le mandat du Président Patrice Talon notamment la loi n° 2019-40 du 7 novembre 2019 modifiant la constitution du 11 décembre 1990, la loi 2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral instituant le parrainage et la loi règlementant les droits de grève ». Le respect des droits et libertés fondamentaux garantis par la Constitution et par les conventions internationales est aussi exigé par le Collectif.

Lire aussi  Ouattara: «La démocratie c’est d’aller aux urnes et de respecter les institutions»

L’opposition demande par ailleurs le retour de tous les citoyens béninois contraints à l’exil et la libération des prisonniers politiques. Les signataires de la convention exigent également l’audit de la Liste électorale permanente informatisée de manière consensuelle et la restitution et la garantie, aux travailleurs, de leurs acquis sociaux. 

« Enfin, les signataires de cette convention exigent le respect strict, par le Président Patrice Talon, de la durée de son mandat constitutionnel qui court du 06 avril 2016 à 00 heure au 05 avril 2021 à minuit conformément au serment qu’il a prêté devant le peuple béninois ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here