HomePolitiqueBénin – Parrainage : un député de l’UP fait de graves révélations...

Bénin – Parrainage : un député de l’UP fait de graves révélations qui donnent raison à Madougou

Rekya Madougou: l'USL réagit à son arrestation
Rekya Madougou: l'USL réagit à son arrestation

Du nouveau dans la passe d’armes entre “Les Démocrates” et l’Union Progressiste (UP) sur les démarches pour l’obtention du parrainage. Dans une vidéo qui circule depuis ce matin, un député de la mouvance fait des déclarations qui confondent son parti.

Reckya Madougou a menacé de sortir des preuves tangibles de sa démarche vers des élus de la mouvance pour parrainer sa candidature à la présidentielle de 2021. On en est pas encore là ; mais l’un des élus a décidé de monter au créneau pour crédibiliser les propos de la candidate des Démocrates.

« Je dis à mon parti UP que mon parrainage je le donne à Reckya Madougou, c’est une décision de ma base. C’est l’occasion pour moi de demander pardon au peuple Béninois, parce que c’est lui qui nous a envoyés à l’Assemblée. », a déclaré He Affo Hamed Tidjani.

Le député Affo Hamed Tidjani comme c’est de lui qu’il s’agit, a avoué que s’il avait la liberté de parrainer le candidat de son choix, c’est à Reckya Madougou qu’il aurait donné son formulaire de parrainage. “Si effectivement on avait les mains libres ; moi mon parrainage porte sur Reckya Madougou et je ne suis pas le seul. Il y a beaucoup d’autres de mes collègues qui ont la volonté de le faire, seulement qu’ils ont peur”, a déclaré le député Affo Hamed Tidjani.

Lire aussi  Hajj 2021: le Bénin réagit à la décision de l’Arabie saoudite

Les déclarations du député Affo Hamed Tidjani sont contraires à celles de ses collègues Orden Alladatin et Gérard Gbénonchi. Ces derniers, dans une conférence de presse, ont fait savoir que les Démocrates n’ont mené aucune démarche pour obtenir le parrainage. Mieux ils ont dit leur avoir réservé un nombre ; mais qu’ils ne sont pas venus chercher.

Gérard Gbénonchi et Orden Alladatin confondus ?

Les déclarations du député Affo Hamed Tidjani sont contraires à celles de ses collègues Orden Alladatin et Gérard Gbénonchi. Ces derniers, dans une conférence de presse, ont fait savoir que les Démocrates n’ont mené aucune démarche pour obtenir le parrainage. Mieux ils ont dit leur avoir réservé un nombre ; mais qu’ils ne sont pas venus chercher.

La contradiction entre les déclarations des députés du même parti crée la confusion. On se demande bien qui fait économie de vérité. Reckya Madougou dit détenir des preuves de ses échanges avec des élus sur le parrainage. Visiblement, il y a encore des nons-dits dans cette histoire.

Lire aussi  Discours d'investiture de Talon: voici les réactions de Victor Topanou et d'Aké Natondé

Affo Tidjani, un député à polémique

Ce n’est pas la première fois que le député Affo Hamed Tidjani se désolidarise de sa famille politique. Il ne démissionne pas, il reste à l’intérieur ; mais adopte une position contradictoire à celle de son camp.

En avril 2017, alors que le président Patrice Talon avait besoin de tous ses soutiens pour faire passer son projet de révision constitutionnelle à l’Assemblée nationale, Affo Tidjani décide de le lâcher au dernier moment. Élu de l’ex-Alliance ABT du ministre Abdoulaye Bio Tchané, il avait voté contre la prise en considération du projet de révision.

Dans un communiqué rendu public au lendemain du vote, l’Alliance s’était désolidarisée de son acte. Il avait été d’ailleurs suspendu pour manque de respect à la discipline du groupe.

En avril 2019, il a fait parler de lui lors des élections législatives. Ces déclarations lors de la campagne avaient amusé la toile où il avait fait la une pendant plusieurs mois. C’est de lui que les internautes tiennent la fameuse déclarations “Mon cœur n’est pas gêné”.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here