Home Politique Bénin : les opposants de la diaspora appellent l’Onu et l’Ue à...

Bénin : les opposants de la diaspora appellent l’Onu et l’Ue à geler les avoirs des dignitaires du régime Talon

Bénin : les opposants de la diaspora appellent l’Onu et l’Ue à geler les avoirs des dignitaires du régime Talon
Bénin : les opposants de la diaspora appellent l’Onu et l’Ue à geler les avoirs des dignitaires du régime Talon

Les opposants de la diaspora appellent l’Onu et l’Ue à geler les biens des dignitaires du régime Talon. Ce vendredi 29 novembre Valentin Djènontin a publié sur sa page Facebook, le communiqué final des « Assises de Paris » tenues à Saint-Ouen en France.

Les participants appellent le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et aux organisations internationales de défense des droits de l’homme, à ouvrir une enquête internationale sur les « tueries » au Bénin. Ils invitent également « la communauté internationale notamment l’Union Européenne et les Nations-Unies à geler les avoirs et à interdire de voyage (gel des visas) tous les dignitaires du régime impliqués dans les graves atteintes portées à la démocratie , à l’Etat de droit et aux droits humains au Bénin« . Ils rapportent qu’une liste de 207 personnes a été arrêtée et sera envoyée aux structures compétentes pour des « sanctions ciblées« . Au chapitre des décisions, les participants à ces “Assises de Paris” ont fait savoir qu’ils porteront plainte pour biens mal acquis contre « le clan au pouvoir au Bénin » et leurs différents prête-noms  soupçonnés de s’être constitués « un patrimoine considérable en Europe, en Afrique et ailleurs avec l’argent public détourné« .

L’autre action qu’ils prévoient mener, c’est la création d’une commission ad hoc chargée de connaître ce qui est caché dans les contrats de gestion de certaines entreprises publiques (port Autonome de Cotonou ; Sbee, Aéroport de Cotonou…) concédées à des structures privées ou à des personnes étrangères « dans l’opacité totale« . Une caisse de solidarité internationale sera également créée pour soutenir toutes les victimes « de la dictature autocratique de Patrice Talon« , informent-ils. Bon nombre d’autres décisions ont été prises au lors de ces « Assises de Paris ».

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here