Home Politique Bénin: Léandre Houngbédji réagit au maintien de l’équipe gouvernementale

Bénin: Léandre Houngbédji réagit au maintien de l’équipe gouvernementale

Bénin: Léandre Houngbédji réagit au maintien de l'équipe gouvernementale
Bénin: Léandre Houngbédji réagit au maintien de l'équipe gouvernementale

Après son investiture pour un second mandat de cinq ans, le président Patrice Talon a nommé mardi 25 mai 2021, un nouveau gouvernement de 23 membres. Le chef de l’Etat a pratiquement maintenu l’ancienne équipe. Le Secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement a donné ce dimanche 06 juin 2021, les raisons du maintien de l’équipe gouvernementale.

Il n’y a pas eu de grands changements dans la composition de la nouvelle équipe de Patrice Talon. Trois ministres sont sortis. Le Parti du renouveau démocratique (PRD) a fait son entrée avec Raphaël Akotègnon qui occupe désormais le poste de ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale. Ce dernier a remplacé Alassane Seïdou, nouveau ministre de l’Intérieur. Mahougnon Kakpo des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle a cédé son fauteuil à Kouaro Yves Chabi. L’une des surprises dans la composition du nouveau gouvernement a été la surpression du ministère de la Communication et de la Poste dirigé par l’ex-ministre Alain Orounla.

« Nous sommes dans un contexte où, des réformes majeures entamées depuis cinq ans commencent à produire des résultats et le chef de l’Etat a considéré que si aujourd’hui, il devait faire un réaménagement d’envergure de l’équipe gouvernementale, il y aurait quelque part une sorte de recommencement de l’œuvre. », a confié Wilfried Léandre Houngbédji.

Lire aussi  Bénin: un ancien ambassadeur en détention

Que vous soyez le plus intelligent de tous ou pas, poursuit-il, si vous êtes appelé là, vous aurez un certain temps d’accommodation avant de prendre vraiment le rythme de ce qui est en cours. « Pour le président Talon, cela aurait été du temps perdu pour le Bénin et les Béninois », a ajouté le porte-parole du gouvernement.

Seul le Parti du renouveau démocratique (PRD) de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a fait son entrée au gouvernement avec Raphaël Akotègnon. « Le Président a parlé avec l’Udbn, Moele-Bénin et le Prd pour leur expliquer sa démarche, sa logique et je crois qu’ils se sont compris pour ne pas donc s’attendre à l’occasion de ce remaniement à faire une entrée massive au sein de l’équipe gouvernementale », renseigne Wilfried Houngébdji.

Lire aussi  Bénin – Mandat unique: Patrice Talon convaincu de la position de l’opposition

« C’est l’attitude d’un homme d’Etat, pas d’un politicien », a expliqué Léandre Houngbédji. L’homme d’Etat qui souligne-t-il, est soucieux de ce que son pays va devenir et de l’avenir des générations futures.

« Politiquement rien ne lui interdisait de réaménager même totalement l’équipe. On a vu dans ce pays, un président qui en dix ans de pouvoir a quand même utilisé pas moins de 165 ministres, en dix ans a mis 10 directeurs généraux à la tête de certaines sociétés d’Etat (…) », relève le Secrétaire général adjoint du gouvernement.

Selon lui, les défauts de résultats dans le passé ne sont pas seulement imputables à toutes ces personnes qui ont été DG ou ministre mais également au chef de l’Etat et les politiques. « C’est cela que nous essayons de corriger et c’est à cela que le président Patrice Talon nous invite depuis cinq années maintenant », informe Wilfried Houngbédji.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here