HomePolitiqueBénin: Irénée Agossa évoque une division du pays

Bénin: Irénée Agossa évoque une division du pays

Bénin: Irénée Agossa évoque une division du pays
Bénin: Irénée Agossa évoque une division du pays

Le chef de l’Etat réélu pour un second mandat doit donner le meilleur de lui-même pour panser la fracture sociale créée par son régime. C’est l’avis du colistier du candidat Corentin Kohoué qui estime que le Bénin sort encore plus divisé de la dernière élection présidentielle.

Le Bénin est totalement divisé. L’ancien directeur général de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (SONACOP) ne se fait aucun doute sur la question.

Dans un entretien accordé au média en ligne « Le réveil » depuis la Côte d’ivoire où il séjourne, l’ancien membre du parti « Les Démocrates » affirme que ce n’est pas seulement cette élection qui a divisé le pays.

Le pays, à l’en croire, est fracassé de toute part. Il fait constater qu’il y a des fractures sociales mais également des fractures régionales, des fractures religieuses. « En fait, il y a des fractures partout car les réformes aujourd’hui ne vont pas dans le sens du bien-être du peuple« , a-t-il fait savoir.

Lire aussi  Bénin: des morts et des blessés dans un accident de circulation au carrefour Vèdoko (Toyota)

Il urge de poser des actes pour la paix…

Selon l’ancien directeur général de la SONACOP, les profondes fractures sociales sont dues au mépris que les autorités du pays manifestent à l’endroit du peuple. Face à ce mépris des autorités, Iréné Agossa a son remède.

Pour lui, il ne s’agit pas d’opposer au mépris, la violence ou la haine. « On ne peut détruire le mépris par la haine et la violence. Quand vous voulez finir avec l’obscurité, il faut apporter la lumière. C’est clair que le Bénin sort encore de cette élection, plus divisé. Il n’y a pas autre chose à faire pour le président actuel, que d’être dans un esprit de paix, de dialogue, s’ouvrir au dialogue« , a-t-il indiqué.

Lire aussi  Présidentielle 2021: la CEDEAO déploie 105 observateurs au Bénin

L’acteur politique précise, néanmoins, qu’en interpellant les autorités, ce n’est pas qu’il accorde sa caution sur les violences exercées sur les forces de l’ordre. Cependant, il demande, en retour, au président de la république de prendre son bâton de pèlerin et tenir compte de la culture et la tradition de paix qui caractérisent le Bénin, pour régler ce problème à fond, pour un Etat encore plus soudé.

Source: BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here