HomePolitiqueBénin : après son échec, Corentin Kohoué s’attaque à l’opposition

Bénin : après son échec, Corentin Kohoué s’attaque à l’opposition

Bénin : après son échec, Corentin Kohoué s'attaque à l'opposition
Bénin : après son échec, Corentin Kohoué s'attaque à l'opposition

Le duo Corentin Kohoué et Iréné Agossa a organisé une conférence de presse, ce mercredi 14 avril 2021, pour réagir aux résultats provisoires proclamés par la CENA dans le cadre du scrutin présidentiel du 11 avril 2021.

Les grandes tendances des résultats provisoires de la présidentielle ont été proclamées ce mardi 13 Avril par le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA).

Selon les résultats provisoires, le taux de participation national est de 50,17%. Le candidat de la mouvance, le duo Talon-Talata, s’en sort avec 86,36% des suffrages valablement exprimés par les électeurs. Ainsi, il n’y aura pas de second tour.

« Nos félicitations vont en particulier au duo Talon-Talata arrivé en tête de cette élection, dès le premier tour, selon les grandes tendances proclamées par la CENA. », a affirmé Corentin Kohoué ce mercredi face à la presse.

Pour lui, le peuple n’est pas sorti nombreux pour voter. « En particulier, le peuple de l’opposition a boudé les urnes soit parce que traqué par la peur ou la psychose ambiante, soit parce que démotivé par les partisans du boycott, ou affadi par la raideur d’un pouvoir qui ne leur inspire ni confiance ni enthousiasme démocratique », va-t-il expliquer.

Lire aussi  Bénin - Conseil des ministres : voici la seule nomination prononcée

Il a rassuré que leur duo a prôné l’alternance par les urnes même si le peuple a fait son choix en optant pour l’abstention et donc pour une forme de continuité. Par ailleurs, il accuse l’opposition d’être l’artisan de la victoire de Patrice Talon.

Directement ou Indirectement, volontairement ou involontairement, nos camarades de l’opposition, qui ne nous ont pas rejoints pour contribuer à motiver le peuple de l’opposition à voter pour nous afin d’assurer cette alternance, ont contribué à assurer cette continuité de l’Etat des lois alors que nous nous sommes battus pour un retour à l’Etat de droit.

Corentin Kohoué, candidat malheureux à la présidentielle de 2021

Lire aussi  Bénin: réaction de Bertin Koovi sur la vague d'arrestations dans le pays

A noter que conformément à l’article 142 du code électoral, qui reconnait que les résultats provisoires peuvent être contestés devant la cour constitutionnelle, Alassane Soumanou dispose de 5 jours pour saisir la cour constitutionnelle.

Par contre, Corentin Kohoué et Iréné Agossa préfèrent en rester-là et participer à la restauration de la démocratie béninoise. C’est d’ailleurs pour cette raison que Corentin Kohoué annonce la poursuite de leur combat.

Notre combat se poursuivra vaille que vaille. Nous allons continuer à œuvrer politiquement pour le retour des exilés, pour la libération des prisonniers politiques dont le nombre ne cesse d’augmenter.Nous nous battrons pour cette Conférence Nationale de la Restauration que nous avons prônée au cours de notre campagne ainsi que pour toutes les problématiques socio-économiques que nous avons défendues surtout en faveur de la jeunesse.

Corentin Kohoué

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here