HomePolitiqueBénin – Administration publique : plus de 100 agents contractuels renvoyés

Bénin – Administration publique : plus de 100 agents contractuels renvoyés

Bénin - Administration publique : plus de 100 agents contractuels renvoyés
Bénin - Administration publique : plus de 100 agents contractuels renvoyés

Le Conseil de ministres du mercredi 23 décembre 2020 s’est penché sur la situation des deux cent trente et un (231) agents contractuels de l’Etat, ayant servi au ministère de l’Economie et des Finances et étant redéployés dans 14 autres ministères. Sur les 231 agents, 115 devront quitter l’administration pour plusieurs raisons.

Sur les deux cent trente et un (231) agents contractuels de l’Etat, ayant servi au ministère de l’Economie et des Finances et étant redéployés dans 14 autres ministères, 225 ont repris service et seulement 110 d’entre eux ont signé les contrats liés à leur déploiement. Les 115 restants ont évoqué certaines raisons pour ne pas signer lesdits contrats. Malgré les relances dont ils ont fait l’objet, ils sont restés campés sur leur position. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de se séparer d’eux.

Lire aussi  Bénin - Présidentielle 2021 : la CADHP ordonne l’abrogation du Code électoral

« En prenant acte de ce compte-rendu, le Conseil a instruit les Ministres concernés aux fins de verser à ces agents la rémunération correspondant au temps de service accompli dans l’Administration et de mettre fin à toute collaboration avec eux. »

Ces 115 agents, pour s’opposer aux nouveaux contrats, ont exigé,« pour certains, le reversement dans un corps spécifique de la fonction publique et, pour d’autres, la reprise de service au ministère de l’Economie et des Finances ». A noter que les 110 agents qui ont accepté de signer les contrats, ont vu leurs situations administratives et salariales régularisées.

Lire aussi  Bénin- Communales 2020 : Donklam Abalo opte pour un report

Un rappel important du Conseil des ministres

Les contrats de travail initialement signés avec les intéressés pendant qu’ils étaient en service au ministère de l’Economie et des Finances étaient arrivés à terme, et notification leur avait été faite dans les délais requis, de la décision de ne pas signer avec eux un contrat de travail à durée indéterminée. C’est donc à titre purement social, exceptionnel et dérogatoire, que le Conseil des Ministres avait décidé, lors de sa séance du 31 juillet 2019, de la réintégration des intéressés, recrutés en 2015 sur la base d’un contrat à durée déterminée, dans la fonction publique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here